Stan Lee

Stan Lee (né Stanley Martin Lieber le 28 décembre 1922 à New York) est un scénariste et directeur de publication américain. Son nom est associé à Marvel Comics.Lee est (avec des artistes tels que Jack Kirby et Steve Ditko) le co-créateur de plus d’une centaine de super-héros qui sont le fondement de l’univers partagé dans lequel évoluent les personnages de la firme Marvel Comics. Le succès de ses personnages propulsa Marvel Comics du rang de petite société d’édition à celui de groupe industriel multimédia.

Alors qu’il était encore mineur, Lee commença à travailler comme copyboy pour l’éditeur Martin Goodman et sa société Timely Comics. Sa première œuvre publiée fut une page de texte dans la revue Captain America. Bien vite, Stan Lee devint scénariste à part entière. À 17 ans, il devint le plus jeune directeur de publication dans l’industrie des comics. Pendant la Seconde Guerre mondiale, Stan Lee servit dans le service de communications de l’armée américaine. Il était chargé de rédiger des manuels utilisateurs et d’écrire les scénarios de films de divertissement. Il arrivait même qu’on lui demande de dessiner ou d’écrire des slogans. De retour à la vie civile, Lee reprit ses fonctions chez Timely Comics. Pendant les années 1950, il écrivit des scénarios de comics dans tous les genres en vogue à l’époque : romance, guerre, fantastique, western et science-fiction.

En 1961, Stan Lee et le dessinateur Jack Kirby créèrent la série Les Quatre Fantastiques. Le succès du titre fut tel que Stan Lee lança toute une gamme de comics dans la lignée de ce titre : Hulk, Thor, Spider-Man, Docteur Strange, les X-Men, Daredevil et bien d’autres. Stan Lee était directeur de la publication et écrivait les synopsis de la plupart des séries publiées par Marvel dans les années 1960. Il s’occupait aussi du courrier des lecteurs et du rédactionnel des revues. Pour supporter une telle charge de travail, il inventa le mode de production des comics qui est aujourd’hui connu sous le nom de « style Marvel ». S’appuyant sur des dessinateurs très compétents, il se contentait de leur raconter les grandes lignes de l’histoire à illustrer. Le dessinateur était alors chargé de mettre en page l’histoire de manière à atteindre le nombre de pages allouées dans la revue. Une fois l’histoire dessinée, Stan Lee ajoutait les dialogues. En fait, les dessinateurs étaient les co-scénaristes des séries qu’ils illustraient. La part de mérite qui revient à Stan Lee ou aux dessinateurs (en particulier Jack Kirby et Steve Ditko) dans la création de l’univers Marvel est encore l’objet de nombreux débats. Selon certains, Lee a une fâcheuse tendance à tirer la couverture à lui. Pour d’autres, Lee surestime le rôle qu’ont eu les artistes dans le processus de création.

Lee réinventa le genre des comics de super-héros. Il fit de ses personnages des êtres humains faillibles et imparfaits. Ses héros étaient colériques, mélancoliques, vaniteux ou avides. Les prises de becs entre eux étaient fréquentes. Et leurs soucis étaient ceux de monsieur tout-le-monde : les factures à payer, la maladie de leurs proches, les querelles avec leur petite amie… Autrement dit, des personnages dans lesquels les lecteurs trouvaient un écho à leurs propres problèmes. Dans les années 1970, Stan Lee devint l’ambassadeur de Marvel Comics. Le poids grandissant de la fonction de rédacteur en chef lui fit abandonner l’écriture des séries au début des années 1970. Il écrira le comic strip de Spider-Man (à partir de 1977) pendant des années. Sa dernière création est Miss Hulk (1979).

Il déménagea en Californie en 1981 pour participer aux projets d’adaptation de ses personnages à la télévision et au cinéma. En 1992, il profita du lancement de la ligne Marvel 2099 pour lancer une nouvelle série, Ravage 2099, mais il fut vite remplacé. En 2001, il fonda sa propre société de divertissements nommée POW! Entertainment avec Gill Champion et Arthur Lieberman. Cette même année, il travailla pour DC Comics, l’éternel rival de Marvel Comics, en scénarisant les comics Just Imagine, dans lesquels il réinventait les plus grands héros de DC en appliquant les recettes qui avaient fait son succès chez Marvel Comics à la grande époque. Il a écrit plusieurs Stan Lee meets… qui ont été bien reçus, dont Stan Lee Meets Spider-Man (2006), nommé aux Eisner Awards 2007. En 2007, il a écrit The Last Fantastic Four Story et Fantastic Four: The Lost Adventure d’après des planches de Jack Kirby prévues pour Fantastic Four #102 et recyclées dans le #108. En 2009, il écrit un manga Heroman, avec l’aide de Tamon Ohta, pour le mangazine Monthly Shōnen Gangan. En avril 2010, le manga est adapté en un animé de 26 épisodes, produit par le studio Bones sur la chaine TV Tōkyō. Le 4 janvier 2011, Stan Lee a été distingué par une étoile sur le Hollywood Walk of Fame. Le 4 avril 2011, Stan Lee annonce qu’il va produire un nouveau dessin animé et comics sur Arnold Schwarzenegger qui a pour titre : The Governator. En 2011, dans une émission intitulée Stan Lee et les super humains, il rencontre des hommes avec des capacités surhumaines.

Source Wikipédia

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s