Spider-Man : Octopus année un

Otto Octavius est un enfant surdoué. Passionné par la science, il est incompris, autant de ses camarades que des membres de sa famille. Forcé et contraint de se construire lui même, il développe sa propre vision du monde qui l’entoure. Voici le parcours et la génèse du Docteur Octopus, un des ennemis les plus célèbres et redoutables de Spiderman.

L’album contient les épisodes de la mini-série Octopus : Year One, scénarisée par Zeb Wells et dessinée par Kaare Andrews.

Octopus année un est raconté à la première personne. Il permet au lecteur de pénétrer dans les méandres de l’esprit torturé de l’ennemi juré du tisseur. Il oscillant entre folie et désespoir, amour et haine. L’histoire fait la part belle à) la psychologie et la vision du monde d’Octopus se développe tout au long du récit. Cette plongée dans les pensées de Doc Ock ne laisse pas le lecteur indifférent, bien aidé en cela par un dessin sombre soulignant le chaos de cette science qui nous livre un énième savnt fou et destructeur.

L’intrigue commence pendant l’enfance d’Otto Octavius, et se termine avec le premier affrontement contre Spiderman. C’est d’ailleurs le parallèle quik est fait avec Spidey qui est troublant. Très vite, le comis repère les similitudes entre les deux personnages :^tous les deux étudiants surdoués et binoclards, ils font l’objet de quolibets et d’incompréhension de la part des autres. C’est à se demander si on n’est pas en train de relire l’histoire de Peter Parker. Oui et non. Une différence notable fera d’eux le héros ou le vilain que nous connaissons aujourd’hui : l’amour du cocon familial. Clé de voûte pour l’un et terrible manque pour l’autre, Il sera déterminant pour leur avenir. Confrontés à l’arrivée accidentelle de leurs pouvoirs, ils devront emprunetr la voie qui leur est propre, et c’est au moment crucial du choix que leur destin va s’accomplir. Dès lors, Otto Octavius – Octopus apparaîtra comme l’exact opposé de Peter Parker – Spiderman. Au travers des traumatismes subis, mais aussi des choix librements faits, les auteurs dressent un portrait sans concessions d’un des plus fameux supervilains de l’univers de Spidey.

Octopus année un est un très bon comic book, surtout si vous êtes fan de l’univers du tisseur.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s