Green Arrow : Year One

Oliver Queen est un play bloy désinvolte qui ne s’intéresse qu’à sa propre personne. Il a tout,mais il sent que quelque chose lui manque. Alors qu’il accompagne son employé et ami Hackett sur son yacht, celui-ci le trahit et l’abandonne en pleine mer. Queen échoue sur une île. Afin de survivre, il se confectionne un arc de fortune qui révèlera son potentiel d’archer exceptionnel. Mais cette île est le repaire de trafiquants qui exploitent les autochtones. Queen va peu à peu prendre conscience qu’il peut lutter contre l’injustice. Un héros voit le jour : Green Arrow.

L’album contient les épisodes de Green Arrow : Year One, scénarisée par Andy Diggle et dessinés par Jock.

Green Arrow n’est pas le superhéros le plus connu dans nos contrées. Né en 1941, il est sorti tout droit de l’imagination de Mort Weisinger à la plume et Greg Papp aux crayons. Le parsonnage est un play boy richissime qui se retrouve sur une île, où il va apprendre à utiliser un arc pour survivre. Sa conception du monde en sera définitivement changée et il mettra ses dons au service de la lutte contre le Mal. En voulant revenir à la génèse du personnage, Andy Diggle livre un récit fidèle aux origines du héros, mais y implante un rythme soutenu, sans temps morts. Les rebondissements sont classiques, mais on suit le tout avec intérêt, comme on regarderait un bon Action Movie qui tient en haleine.

Le décor est dépaysant. Ce genre d’histoire nous a habitué à des aventures urbaines. Ici, la quasi totalité de l’intrigue se déroule sur une île du Pacifique. Concernant les dessins, Mark Simpson, alias Jock, nous offre un résultat assez proche du travail de ses compatriotes Charlie Adlard (Walking Dead) et Sean Phillips (Marvel Zombies) : un trait rugueux mais expressif. La mise en couleur est subtile, avec quelques effets de couleur saturés.

En relançant un personnage plus politisé qu’un Batman, dont on l’a souvent rapproché (pas de superpouvoirs), ce premier tome réussi pourrait en amener d’autres intéressants. Affaire à suivre !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s