Thor, le dieu de la foudre manque de jus…

Au royaume d’Asgard, Thor est un puissant guerrier jeune et arrogant dont les actes téméraires vont relancer une guerre ancestrale. Banni et envoyé sur Terre par son père, Odin, il est condamné à vivre parmi les humains. Lorsque les forces obscures à l’oeuvre à Asgard menacent sa terre d’adoption, il va apprendre à se comporter en héros.

Réalisation : Kenneth Brannagh – Casting : Chris Hemsworth, Natalie Portman, Tom Hiddleston, Stellan Skaarsgard, Anthony Hopkins, René Russo – Année : 2011 – Durée : 1h54

Avis : Thor est le dieu de la foudre. Kenneth Brannagh n’est quant à lui pas un foudre de guerre. Autant que ce soit dit de la manière la plus directe possible. En guise d’introduction, le film nous livre une séquence de bataille épique entre asgardiens et géants de glace. Explosive, ample et virile comme savent l’être les vikings, elle augure un film dense, romanesque et spectaculaire. Mené par un Anthony Hopkins toujours aussi shakespearien, le film continue à entretenir l’illusion, le temps d’une visite d’Asgard. Car une fois sur Terre, le soufflet retombe vite. Thor débarque sur notre planète en faisant fi de nos coutumes, se comportant comme le fils d’Odin. Les pointes humoristiques font mouche. Mais Kenneth Brannah semble totalement désintéressé par tout ce qui se passe en dehors du monde des dieux. Du coup, il filme sans inspiration une histoire bien molassone.

Le film tient malgré tout la route, grâce à un Chris Hemsworth qui le porte à bout de bras. A l’instar de Robert Downey Jr. en Tony Stark dans Iron Man, il incarne LE Thor qu’il fallait. Tout en muscles, il en impose en guerrier arrogant et téméraire. Son interprétation gagne en subtilité au fur et à mesure que les minutes passent. Alors, il surprend par la justesse de son interprétation lorsque Thor apprend l’humilité et côtoie l’amour. Il est véritablement la révélation du film. Le reste du casting remplit son contrat sans se surpasser, avec en tête Natalie Portman cantonnée à un simple rôle de faire-valoir. Dommage quand on sait quelle grande actrice elle est … Les amateurs apprécieront de retrouver les personnages qui entourent le fils d’Odin : Sif, Heimdal, Volffstag, Hogun, Jane Foster et bien sûr l’infâme Loki, demi-frère de Thor et sournois comploteur.Thor est malgré tout un bon divertissement, à regarder surtout pour découvrir un acteur australien qui devrait faire parler de lui. Le dieu de la foudre a trouvé son interprète, que ce soit dit. Dommage que ce soit dans un film qui manque d’envergure. Petite précision : comme d’habitude, allez au bout du générique pour découvrir Nick Fury dans la scène annonçant les Vengeurs.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s