Les superhéros : mais qui sont-ils ?

Le terme super-héros (de l’anglais super hero ou superhero) désigne un type de héros fictif extraordinaire, que l’on retrouve principalement dans les bandes dessinées américaines ou comics. Un super-héros possède au moins deux des trois caractéristiques suivantes : Il a des capacités extraordinaires (force physique surhumaine, rapidité hors du commun, résistance à la douleur…) communément appelées super-pouvoirs. Il possède une double identité : celle d’une personne normale et celle, secrète, de super-héros. Il porte un costume distinctif (le plus souvent collant au corps et avec des couleurs vives), qu’il abandonne momentanément quand il reprend ses activités d’individu ordinaire. Habituellement, les super-héros sont de forme humanoïde, mais certains sont animaux, robotisés, voire végétaux.


On désigne communément Superman, apparu en juin 1938, comme le premier super-héros : Il a tout un éventail de super-pouvoirs: force physique colossale, capacité à voler, rapidité extraordinaire… Il mène une vie de journaliste sous l’identité de Clark Kent, et le grand public ignore qu’il est Superman. Quand Clark Kent devient Superman, il revêt un costume rouge et bleu orné sur le torse d’un grand « S », ainsi qu’une cape, tenue qu’il abandonne momentanément quand il redevient le simple Clark Kent.
En fait, le premier personnage à réunir ces caractéristiques date d’au moins 1908 : il s’agit du Nyctalope, héros de feuilleton du quotidien français La Dépêche. Tout y est déjà : super-pouvoir (la vision nocturne), costume de justicier et double vie. En revanche, ce n’est pas une bande dessinée mais un feuilleton populaire. Sa dernière aventure est publiée en 1945. Le suivant sera Ogon Bat, super-héros japonais.

Mais ces personnages n’ont pas fait école et ne sont pas à l’origine de la tradition super-héroïque. Sans remonter jusqu’à la mythologie, on peut en retracer la filiation avec des précurseurs comme Zorro (inspiré du précédent), Le Comte de Monte-Cristo, les personnages de romans victoriens comme L’Homme invisible, Dr Jekyll et Mr Hyde, les pulps avec des personnages comme Doc Savage, The Shadow et The Spider et enfin, les comic strips avec le Fantôme de la jungle. Les éditeurs américains créèrent à la suite de Superman nombre d’autres comics de super-héros. Ce type de personnage s’implanta ainsi durablement dans le paysage éditorial américain et il perdure jusqu’à nos jours. Entrés dans la culture populaire américaine, et dans une moindre mesure internationale, le super-héros a été décliné dans d’autres médias que la bande dessinée, notamment au cinéma, à la télévision et dans les jeux vidéo.

C’est l’élan qu’a inspiré Superman et son succès qui lui donne cette prééminence parmi les super-héros. Pourtant d’autres personnages réunissant les mêmes particularités pourraient être considérés comme des précurseurs, tel Zorro. ce dernier a des capacités exceptionnelles en escrime, en combat et en cavalerie, un costume tout en noir et une double identité (Don Diego de la Vega/Zorro). La dette que les super-héros ont envers de tels personnages deviendra d’ailleurs explicite dans la révision de l’origine de Batman en 1986 : le jour tragique du meurtre de ses parents, le jeune Bruce Wayne sortait avec eux d’un cinéma qui projetait Le Signe de Zorro.

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s