Marvel Icons HS n°22 – Les 4 Fantastiques : Trois

Séparés en trois groupes chaque membre de l’équipe fait face à un danger mortel. Red Richards est sur le Nu-monde et tente à la fois de calmer Galactus et de sauver les milliards d’habitants que compte cette planète. Sa femme Susan est en mission diplomatique entre deux factions rivales d’Atlantis. Johnny Storm et Ben Grimm tentent de repousser Annihilus et ses armées qui ont trouvé un passage vers la Terre. Un des membres de l’équipe va y perdre la vie …

La saga Three consacrée aux 4 Fantastiques a acquis le statut de série culte, autant par la qualité du travail de ses auteurs, que par l’évènement majeur qui la conclut. En effet, la famille la plus célèbre de l’univers Marvel, que l’on croyait intouchable, va connaître le deuil ! Et même si, chez l’éditeur, les héros ne meurent jamais bien longtemps, la perte de ce personnage semble partie pour durer. On peut tout de même se douter que, fidèle à ses habitudes, Marvel nous pondra une saga mettant en scène le retour de celui ou celle qui aura tant manqué …  Le cynisme instauré par la conviction que la mort n’est pas éternelle pourrait réduire grandement l’impact du dénouement. Mais il n’en est rien, car la saga Trois, c’est avant tout une excellente histoire.

Jonathan Hickman officie depuis un an sur la série en qualité de scénariste. Il a redonné une seconde jeunesse à une série qui devenait moribonde, jusqu’à y mettre un terme avec cet arc. Vous ne rêvez pas, les 4 Fantastiques ne sont plus ! L’équipe continuera de vivre des aventures, mais sera rebaptisée les FF, non pas pour Fantastic Four, mais pour Future Fondation. Y aura t-il un remplaçant pour complèter l’équipe ? Si oui, lequel ? Je ne spoilerai pas les lecteurs de VF sur ce blog. Ce qui importe avant tout, ce n’est pas la destination mais le voyage. Chaque personnage est séparé du reste du groupe/famille et se voit confronté à une situation délicate qui requiert toute leur attention. Lorsqu’ils se retrouveront, ils ne seront plus jamais quatre… L’intrigue est rondement menée, et tous les acteurs légendaires de l’univers des FF sont présents : Fatalis, Namor, Galactus, le surfeur d’argent ! Les dessins de Steve Epting sont très réussis et apportent une réelle sensibilité. La fin teintée de désespoir est marquée par l’acte le plus héroïque qui soit, le sacrifice. La planche qui illustre la disparition du membre de l’équipe est impressionnante.

Je n’ai jamais été un fan inconditionnel des 4 Fantastiques. Jusqu’à ces derniers temps où effectivement, certains crossovers (Civil War) ou auteurs (Hickman) ont redonné de l’intérêt à la série et de la profondeur aux personnages. La conclusion de leurs aventures se fait en apothéose. Les 4 fantastiques : Trois est tout simplement un incontournable, le genre d’épisode qui désigne clairement un avant et un après. Indispensable.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s