Spider-Man, les raisons du succès

Spider-Man est une icône, une vraie, une de celles qui s’inscrivent dans l’inconscient collectif pour franchir les générations et perdurer à travers les époques. Seuls deux super héros peuvent se targuer d’avoir accèdé au même statut : Batman et Superman. Alors, qu’est ce qui fait que le tisseur est si populaire, auprès des petits comme des grands ? Qu’a t-il de plus que les autres ?

 La raison est aussi simple qu’évidente : il est le premier super héros auquel le lecteur peut s’identifier. Spider-Man en tant que héros n’est pas différent des autres par ses actes. Il a un costume reconnaissable immédiatement, il combat les vilains en usant de ses pouvoirs hors du commun, et il a une identité secrète. C’est sur ce dernier point que se fait toute la différence. Clark Kent, Kal-El de son vrai nom, est d’origine kryptonienne. Bruce Wayne est un play-boy milliardaire. Peter Parker se rapproche bien plus du commun des mortels. Son identité n’est pas qu’un secret qu’il protège avec un masque, mais elle révèle ce qu’il est réellement : une personne à part entière. Lire les aventures de Spider-Man, c’est suivre autant les péripéties du tisseur que la vie de son alter-égo civil Peter Parker.

Avec lui, le lecteur découvre un tout autre aspect du super héros. Aussi inconcevable que ça puisse paraître, il doit lui aussi suivre des études, se loger, payer son loyer  . Il peut avoir une famille, tomber amoureux et doit rechercher (et garder) un travail ! Toutes ces choses qui garnissent notre quotidien, Peter Parker / Spider-Man y est confronté. Pour la première fois, une série met autant l’accent sur la vie sociale de son personnage que sur ses actes héroïques. En n’oubliant jamais que Spider-Man est avant tout Peter Parker, les auteurs ont su créer un personnage humain et attachant, dont le capital sympathie ne s’est jamais démenti. Au fil des années, les lecteurs ont suivi son évolution en tant que héros, mais également son ascension sociale : de jeune étudiant il devint reporter photographe, enseignant, puis employé d’un grand laboratoire scientifique.

Son humour fait mouche lorsqu’il combat ses adversaires, et sa maladresse émotionnelle (il est fragile) le rend particulièrement touchant. Spider-man est le plus humain de tous les super héros. C’est pour nous sa plus grande force, mais c’est pour ses ennemis une faiblesse que les auteurs ne manqueront pas d’exploiter. Jouant sur cet aspect du personnage, les auteurs ne lui ont rien épargné au fil des ans, le confrontant à tout ce que la vie a à offrir, mais aussi à reprendre. Tant et si bien que si on demandait aux amateurs de comics quel est le moment le plus marquant de sa très longue histoire, ils répondraient pour la grande majorité la mort de Gwen Stacy, et non un combat dantesque contre le Bouffon Vert ou autres Docteur Octopus.

Les superhéros semblent vivre hors du temps. Spidey un peu moins que les autres. C’est ce qui le rapproche de nous.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s