Les X-Men : comment je tente de réintégrer l’équipe …

Cet extrait de mon journal n’a pas vocation à être un tutoriel pour qui voudrait commencer à étudier les X-Men. C’est seulement le partage d’une expérience qui, je l’espère, devrait porter ses fruits bientôt. Dans les années 80, je fus sous le choc, comme le reste de la population, lorsque l’existence de personnes venues au monde avec un A.D.N différent fut révélée. Cette anomalie génétique confère à ces personnes des aptitudes hors du commun, allant de la télépathie à la pyrokinésie en passant par la possibilité de voler. Il y avait le professeur X, un certain Charles Xavier, puissant télépathe. Il dirigeait une école pour jeunes surdoués, et entrainaît une équipe afin de lutter contre les dangers qui menacent notre monde. les X-Men étaient  alors composés de Tornade, Cyclope, Colossus, Diablo, Angel et Serval. D’autres intégreront l’équipe, certains la quitteront. Comme tout ce qui est différent, ils se heurtaient à l’incompréhension d’une partie de l’opinion publique. C’est sur cette vague de racisme anti-mutant que surfait leur plus redoutable adversaire, Magnéto. Survivant de l’holocauste, il considérait la race mutante comme une espère supérieure vouée à remplacer l’humanité, dont il avait subi le pire. En cela, il était l’exact opposé de son ancien ami, Charles Xavier, qui croyait quant à lui en une intégration et une cohabitation pacifiques de la communauté mutante. Une guerre ouverte avait lieu et l’homo-sapien n’était que le spectateur. Fasciné, j’ai donc suivi leur évolution pendant des années, jusqu’au milieu des années 90. Depuis, je les ai perdu de vue. Non pas qu’ils aient arrêté d’ébranler le monde au rythme de leurs aventures, ils ont même fait l’objet de documentaires sur grand écran, c’est juste que je fus amené à m’éloigner d’eux. Récemment, la communauté superhéroïque, dont ils font désormais partie, fut secouée par la guerre civile. S’ensuivit un net regain d’intérêt de ma part, et c’est avec effarement que je constatais les multiples changements les concernant : multiplication des équipes et des protagonistes, révélations inattendues sur les origines de certains et … House of M. Réduits à un nombre limité, ils n’en étaient que plus dangereux pour les uns, isolés pour les autres.

Tant de retard dans l’étude de leur cas … Comment faire pour le combler sans pour autant transformer mon compte en banque en puits sans fond(s) ? J’en étais resté à l’époque ou Chris Claremont officiait avec brio aux côtés de Jim Lee. Vi, vi, ça commence à dater ! Il n’est pas évident de renouer avec eux tant les choses ont changé. J’ai essayé de me présenter à l’école des jeunes surdoués. Elle est fermée, l’équipe pédagogique étant transférée à San Francisco. J’y vais et là, je croise le prof de sport dans un bar, qui me dit avec un fort accent canadien : « T’c’est d’où qu’tu sors p’tit gars ? Tout le mond’ sait qu’faut tu vas sur l’île d’Utopia ». Sur ce, des griffes en adamantium surgissent de ses mains et il décapite une énième bouteille de bière. Je surpasse ma peur des grandes eaux et me rend sur place. Là, des jeunes mutants inconnus à mon bataillon m’indiquent que le professeur X est aux abonnés absents, et qu’il faut prendre rendez-vous avec Cyclope, qui gère les lieux. Je vais au secrétariat et, au détour d’un couloir, je tombe nez à nez avec Emma Frost, alias la reine blanche ! J’en reste bouche bée, autant choqué de sa présence au sein des X-Men que par ses formes voluptueuses, il me faut bien l’admettre. Sans ouvrir la bouche, elle m’assène télépathiquement un imparable « Candidature refusée. Dépenser son argent plus vite qu’on en gagne n’est pas un pouvoir mutant, en tout cas, ce n’est pas suffisant pour intégrer l’équipe ».

Seul, j’ai donc parcouru cette merveilleuse caverne d’Ali-Baba qu’est Internet. Entre recherche d’informations sur le passé récent des mutants et spoilers en masse qui fourmillent sur le net (annonçant des changements radicaux au sein de la communauté mutante), j’ai choisi de prendre le train en route, mais pas en montant dans n’importe quel wagon. C’est ainsi que je me suis en premier lieu orienté vers les New X-Men, en Marvel Deluxe. Dans une optique de transmettre mon savoir à ma descendance, je récolte les X-Men : origines dans la collection 100% Marvel. Je tente de rester au contact des évènements en temps réel en me procurant des indices disséminés dans les Hors-Séries que me procure mon fournisseur, comme X-Men Extra. Je tente d’obtenir également des informations importantes via la réédition d’épisodes incontournables, comme les dossiers Age of Apocalypse (là ça va être dur vu la disponibilité des tomes …), House of M (qui reparaîtra en Janvier dans la gamme Marvel Select), Messiah Complex et Second Coming, en attendant Schism qui sera l’occasion de reprendre la parution VF en kiosques.

Une réflexion sur “ Les X-Men : comment je tente de réintégrer l’équipe … ”

  1. J’ai eu un peu le même souci lorsque j’ai repris les comics VF il y a un an. Pas facile de prendre le train en route et pas dans la figure !
    J’ai finalement décidé de suivre régulièrement les 2 mensuels, même sans tout y comprendre de prime abord, puis quelques ouvrages complémentaires, et j’ai des amis nommés Google et Wikipédia 😉

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s