War of Kings : le retour des rois

Après les évènements relatés dans les sagas Annihilation et Secret Invasion, Blackagar Boltagon, alias Flêche Noire, reprend les rênes des Inhumains. Ils se retrouvent à la tête de ce qui reste de l’empire Kree. Décidés à ne plus être victimes des évènements, le nouveau roi décide que les Inhumains doivent réaliser ce pour quoi ils ont été créé. A l’origine, Ils furent conçus par les krees pour servir d’arme ultime. Fermement décidés à reprendre leur destin main, ils se retrouvent propulsés dans une guerre contre l’empire Shi’ar, dirigé par le sanguinaire Vulcan (frère de Scott -Cyclope-Summers et Alex -Havok- Summers). La guerre est en marche et aura des conséquences désastreuses pour la galaxie toute entière si rien n’est fait pour y mettre un terme.

Depuis le succès retentissant de la saga Annihilation, Marvel continue sur sa lancée et confie son épopée cosmique aux scénaristes Dan Abnett et Andy Lanning. Le duo dépoussière le genre et lui donne de nouvelles lettres de noblesse. Avec War of Kings, tous les éléments pour une saga épique sont réunis. Des empires en guerre, des équipes d’aventuriers qui opèrent au milieu du chaos pour tenter d’enrayer le conflit, des personnages charismatiques en diable … J’ai toujours beaucoup aimé les Inhumains, notamment leur chef, le puissant Flêche Noire. Les auteurs mettent en valeur d’autres personnages qui s’avèrent très bien écrits. Ainsi, Gladiator, de la garde impériale, se retrouve confronté à un dilemne qui mettra à mal sa loyauté. Crystal, la soeur de Médusa, se voit gratifiée d’une psychologie fouillée. De son mariage forcé avec Ronan l’accusateur à son statut d’ardent défenseur du peuple kree, son évolution révèle une héroïne particulièrement intéressante.

Cette saga a été pour moi l’occasion de découvrir une série dont j’ignorais l’existence, mais dont le ton m’a immédiatement séduit : Les gardiens de la galaxie (je n’ai pas encore lu Annihilation, c’est pour bientôt). Oscillant entre comédie et drame, cette série possède un ton décalé qui en fait un ovni au sein de la production cosmique de l’éditeur. L’humour y est omniprésent et les répliques souvent inattendues. Les gardiens de la galaxie est une équipe hétéroclite qui résussit tout ce qu’elle entreprend, mais jamais de la manière dont c’est prévu au départ. La galerie des personnages est tout aussi originale. Mention spéciale pour Rocket Raccon, un raton laveur dont l’engouement pour les armes ferait pâlir d’envie John Rambo ou encore Groot, un géant végétal plus habile de ses poings que de ses mots, qui se résument en toute circonstance à un laconique ou bestial (c’est selon) : « Je suis Groot ». Côté dessin, c’est dynamique,  ça pétarade et c’est efficace. Les artistes qui se succèdent sur les différentes séries prennent plaisir à mettre en images ces aventures spatiales et ça se voit.

War of kings est une saga cosmique comme on les aime : riche et épique. Elle réserve son lot de rebondissements et augure du meilleur pour la suite des séries cosmiques. La mini-série Realm of kings lui succède. Je lui consacrerai un article très prochainement.

Une réflexion sur “ War of Kings : le retour des rois ”

  1. J’ai une bonne pile de Marvel Universe à chroniquer, et elle commence justement avec cette saga qui m’a permis de renouer avec des personnages que je n’avais pas lu depuis des années😉

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s