No ordinary family – An ordinary serie

A l’annonce de sa diffusion sur la chaîne ABC, No ordinary family suscita énormément d’attentes. D’une part parce que le pitch était prometteur, rappelant Les quatre fantastiques ou autres Les indestructibles. Ensuite, parce que le casting rassemblais Michael Chicklis (alias l’inénarrable Vic Mackey dans The SHIELD) et Julie Benz (alias Madame Dexter Morgan). Maintenant que la saison 1 est terminée, il est l’heure de tirer un bilan.

Suite à un crash d’avion en Amazonie, la famille Powell est surprise de constater que tous ses membres sont dotés de capacités extraordinaires. Le père, portraitiste pour la police et accessoirement humoriste raté, devient superfort et (presque) indestructible. La mère, scientifique renommée et surbookée, devient hyperrapide. Daphne, la fille aînée devient télépathe et lit dans les pensées, très pratique quand on veut sonder l’esprit d’un petit copain. Quant à J.J, le frère cadet, il passe de l’état de cancre avéré à celui de supergénie. Notez que chaque pouvoir répond à un besoin particulier du personnage concerné. L’irruption de ces nouvelles aptitudes aura un impact sur la famille, d’autant plus qu’ils ne tardent pas à découvrir qu’ils ne sont pas les seuls à possèder des superpouvoirs.

No ordinary family fait dans le divertissement familial façon Disney. C’est écrit dans le titre. Après une scène d’introduction où l’évènement déclencheur de la série est expédié en trente secondes, on comprend immédiatement que le show n’offrira pas une relecture adulte du monde des comics. On ne regardera pas Heroes, c’est clair. L’émergence de pouvoirs chez les Powell ne sera que prétexte à suivre les tribulations d’une famille américaine moyenne. La série regorge de bons sentiments, de parents aimant et d’adolescents expérimentant les choses de la vie. Une fois ce postulat de base acquis, deux options s’offrent à vous. Soit, vous recherchez une série sur les superhéros adulte et sombre, et donc No ordinary family n’est clairement pas faite pour vous. Soit vous acceptez le parti-pris, et vous tentez l’aventure en vous remémorant Les indestructibles de Pixar. La seconde approche permet de regarder (et supporter)  la série pour ce qu’elle est : un divertissement familial à regarder … en famille.

Tout ramène à la famille, y compris le casting avec la présence de Stephen Collins en méchant de service. Rappelez vous, c’est le patriarche de la famille Campden, de la série 7 à la maison … Les producteurs ne pouvaient pas faire mieux pour enfoncer le clou. L’intrigue confronte les Powell à certains de leurs semblables, avec conspiration scientifique à la clé. Mais attention, ça reste très simpliste et édulcoré. La présence d’acolytes fans de comics et avides de justice ne suffira pas à faire de la série un fleuron du genre. Tout cela reste très gentillet et naïf. Cependant, No ordinary family n’est pas une mauvaise série, quoiqu’on en dise. D’abord parce qu’il y a Michael Chiklis. Bon, vous me direz qu’il n’a pas réussi à sauver Les quatre fantastiques au cinéma … Pourtant, l’acteur reste charismatique dans ce rôle de père apprenti justicier. Ensuite parce que les effets spéciaux sont de bonne facture, et que les séquences d’action demeurent spectaculaires. La scène où Jim Powell affronte un téléporteur rappelle l’introduction de X-Men 2, quand Diablo tente d’assassiner le président des Etats-Unis. Il en résulte un sentiment mitigé. Le show donne parfois l’impression de naviguer entre deux eaux. Clairement adressé à un public familial, il tente difficilement de rallier à sa cause les fans de comics.

No ordinary family est une série qui s’adresse à un (trop) large public et n’a pour but que de rassembler les membres d’une même famille devant la télé. Comme tant d’autres. Le show n’a cependant pas eu le succès attendu, décevant les grandes attentes des amateurs du genre, et ne parvenant pas à conquérir le public familial. Aux dernières nouvelles, la saison 2 est annulée.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s