Spider-Man n°140 et 141 : L’instant crucial

Joe Quesada et Paolo Rivera nous racontent tout sur la séparation entre Peter Parker et Mary Jane dans la conclusion du récit L’instant crucial. Vont-ils se retrouver ou suivre désormais deux chemins différents ?…

Spiderman : L’instant crucial (One moment in time en V.O) est la mini-série ou Joe Quesada essaye de répondre aux questions laissées sans réponse dans One More Day. Un petit rappel des faits s’impose. Lors de Civil War, Peter Parker décide de révéler son identité devant les caméras du monde entier, pour soutenir Tony Stark / Iron Man plus que la loi sur le recensement des superhéros. Le Tisseur change finalement de camp pour rejoindre Captain America. Mais le mal est fait, et certains vilains tentent d’en tirer profit pour l’atteindre. C’est le cas de Wilson Fisk alias Le Caïd, qui engage un assassin pour le tuer. Parker échappe à la tentative mais c’est tante May qui reçoit la balle à sa place. Elle ne doit sa survie qu’à un marché passé entre Mary Jane Watson et Méphisto. Ce dernier efface tout ce qui concerne l’identité révélée de Spiderman aux yeux du monde entier (sauf de Mary Jane) en échange de l’annulation pur et simple de leur mariage et donc de leur bonheur. Je reviendrai très prochainement sur ces évènements et donnerai mon avis lors d’un prochain article que je consacrerai au Tisseur.

Spiderman reprend donc ses activités, et ce n’est qu’au bout d’un an que réapparaît Mary Jane. One moment in time raconte donc les retrouvailles de Peter et Mary Jane. Ils reviennent sur les faits qui ont modifié la réalité qu’on avait toujours connue. L’instant crucial est donc une conversation entre les deux personnages, ponctuée de flashbacks révélant ce qui a été modifié. On y apprend que leur mariage était bien prévu mais qu’il fut annulé parce que Peter jouait à l’homme araignée au mauvais moment. Pour autant, les deux amoureux restent ensemble et vivent des aventures sans qu’elles soient modifiées. On y constate que finalement, Mary Jane n’était pas assez forte pour supporter la double vie de son superhéros de fiancé.

La mini-série revient donc sur des moments clés qui ont façonné la réalité. Quesada s’en tire plutôt bien. Certaines séquences s’avèrent fortes en émotion. Son histoire est bien écrite, les dialogues sont bons, et les flashbacks rythme la conversation entre Peter et Mary Jane. Paolo Rivera livre de belles planches, et son style correpond bien à Spiderman. Quant à l’utilisation des planches d’anciens numéros, elle se révèle judicieuse. Pour autant, malgré toutes ses qualités, One moment in time ne parvient pas à faire passer la pilule One More Day. On se dit que les auteurs ne veulent vraiment pas d’un Peter Parker heureux et épanoui. Malgré ce One moment in time somme toute réussi, on se dit que quand même notre Spidey n’est pas sorti de l’auberge … Wait and see … mais jusqu’à quand ?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s