Ultimatum

Ce quatrième tome concernant les Ultimates présente la deuxième partie de Ultimates 3 et le crossover Ultimatum. Les deux sont écrites par Jeph Loeb. Dans Ultimates 3, les vengeurs enquêtent sur la mort de l’un des leurs. Dans Ultimatum, tous les héros s’allient pour affronter Magnéto qui déclare la guerre au monde entier.

La première partie est donc la suite de Ultimates Volume 3, scénarisée par Jeph Loeb et dessinée par Joe Madureira. Les Vengeurs perdent un de leurs membres, assassiné en pleine rue. Et s’il ne s’agissait pas d’un simple meurtre, mais de la première étape d’un complot de grande envergure ?

Le premier constat qu’on peut faire à la lecture de ce Deluxe, c’est qu’on sent bien que ce n’est plus Mark Millar à l’écriture ! Les intrigues gagnent peut être en dynamisme, mais au détriment de la crédibilité et de l’intelligence. On sent bien qu’il faut que le monde Ultimate avance, comme s’il fallait combler un retard avec les séries d’origine. A quoi bon créer un univers alternatif si c’est pour enchaîner les évènements à la vitesse grand V et remplir les quotats ? Heureusement, pour cette partie, c’est Joe Madureira qui dessine et là, ça vaut son pesant d’or. L’artiste au style si caractéristique impressionne avec des planches de toute beauté ! C’est dynamique, pêchu et dément. Pour autant, on a quand même du mal à avaler la pilule quand on pense que cette troisième saison d’Ultimates à été scindée en deux … J’aime à croire en fait qu’au delà de la politique éditoriale et économique voulue par Panini, c’est peut être la qualité première de ce chapitre 3.2 qui a poussé à faire ce choix. Madureira est un dessinateur à part, et son travail détonne franchement quand on relit la série dans son intégralité. Son passage sur la série est un ovni visuel, aux antipodes du reste de la production (Hytch puis Finch). Si ce n’était qu’une question de place, cette partie aurait pu être diffusée dans un volume dédié avec moult bonus.

La seconde partie présente le fameux crossover Ultimatum. Fameux parce que polémique. C’est vraiment le début de la fin pour les Ultimates. A vouloir trop en faire, ça devient du n’importe quoi. Magnéto s’en prend au monde entier, c’est l’hécatombe pour la communauté superhéroïque et l’humanité. L’auteur donne vraiment l’impression de balayer d’un coup tout ce qui a été bâti avant, histoire de remplacer des héros par d’autres et de se débarasser des gênants. Le tout court sur trois comics, et on sent bien le manque de raccord entre les chapitres. Il aurait mieux valu regrouper toutes les séries concernées par le crossover dans un seul volume (ou deux) consacré à Ultimatum. Ici, c’est David Finch qui oeuvre au dessin. Pour ma part, je trouve les planches d’Ultimatum relativement réussies, même si ça demeure en dessous du travail de Madureira juste avant.

Ultimatum sonne le glas pour les Ultimates, et donne vraiment le sentiment que l’éditeur a voulu tourner la page. En refermant ce Marvel Deluxe, je pense que j’ai moi aussi tourné la page du monde Ultimate … Dommage, ça avait pourtant si bien commencé …

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s