Stephen King

Stephen Edwin King est né le 21 septembre 1947 à Portland, dans le Maine. Les parents de Stephen se séparent alors que celui-ci n’a que deux ans et sa mère est désormais obligée d’accepter tous les petits boulots qui se présentent à elle. Elle n’a pas d’autres alternatives si elle veut élever ses deux fils dans les meilleures conditions.
Stephen ne vit pas une enfance très heureuse entre les absences de sa mère et la méchanceté de ses camarades de classe dont il devient rapidement le souffre-douleur. Le petit Stephen est plutôt bien en chair et ils n’en faut pas plus pour attirer les railleries des autres enfants (ce qu’il exorcisera via « Carrie »).
Pour échapper à la souffrance quotidienne dont il est la victime, Stephen trouve son réconfort dans la lecture. C’est en découvrant, par le plus grand des hasards, une malle remplie de livres fantastiques dans le grenier de sa tante, qu’il se prend de passion pour la littérature avec une prédilection marquée pour le genre du fantastique.

De sa grand-mère qui était une admiratrice d’Agatha Christie, il retient une façon assez particulière de lire en commençant par la fin, ce qui lui évitait de lire tout ce qui était intermédiaire entre l’introduction et la conclusion. C’est d’ailleurs de cette méthode qu’il a tiré profit pour élaborer ses romans de façon à brouiller les cartes en rendant l’histoire impossible à comprendre pour tous ceux qui seraient tentés de débuter par la fin.
Stephen King ressent très jeune l’envie d’écrire, il commence à ébaucher des petites histoires dès l’âge de 12 ans. Il fait une brillante scolarité puis de bonnes études universitaires et obtient une maîtrise en anglais. Il continue toujours à écrire alors qu’il exerce différentes professions, comme celle de professeur et de concierge.
Il parvient à publier son premier livre « Carrie » en 1974. La réaction du public est instantanée. « Carrie » est un succès. Dés lors, la popularité qu’acquiert King ne se relâchera jamais.

Stephen King abat des masses énormes de travail, écrivant même plusieurs livres dans la même année. Chacun de ses livres connaît un immense succès, à tel point qu’il est aujourd’hui un des écrivains les plus célèbres, les plus aimés et surtout un des plus lus. Il est la référence incontestable et inévitable de la littérature fantastique.
Il totalise jusqu’à aujourd’hui environ 44 ouvrages qui se sont vendus à plus de 100 millions d’exemplaires! Ses ouvrages sont traduits dans plus de 32 langues différentes. De plus, 35 films ont été adaptés d’un de ses livres: il est très certainement un des auteurs les plus adaptés à l’écran. Ceux qui détestent la littérature ne pouvaient pas échapper au phénomène Stephen King puisqu’on le connaît même à travers les films tirés des livres.

Stephen King a écrit sous son nom, mais également sous le pseudonyme de Richard Bachman. Il avait même poussé le vice jusqu’à lui créer une véritable histoire, et lui donner le visage d’un parfait inconnu qui avait accepté de se prêter au jeu le temps d’une photo.
Le secret est pourtant mis à jour par un jeune étudiant en droit qui fait le rapprochement entre les deux. Malgré cette découverte, King utilise ce nom d’emprunt une dernière fois en publiant « Les régulateurs ». La note ajoutée par l’éditeur annonce que l’épouse du défunt Bachman, décédé en 1985,a retrouvé un vieux manuscrit abandonné dans le grenier et a décidé de le publier à titre posthume.

La situation géographique de King joue une grande importance. Lui-même résidant du Maine, il fait jouer tous ses livres dans cette même région, tout en prenant soin d’inventer des noms de villes. Ainsi, par exemple, Cujo, Dead Zone, La part des ténèbres, Bazar et des nouvelles de Brume, Danse macabre, et Minuit 4 prennent place à Castle Rock. Little Tall Island voit se jouer les drames de « Dolores Claiborne » et « La tempête du siècle ».
Il vit toujours à Bangor, dans le Maine, dans une superbe demeure de style victorien, avec sa femme Tabitha Spruce et deux de leurs enfants prénommés Joe et Owen. Leur fille, Naomi, vient de faire un mariage homosexuel à Nashville, dans le Tennessee.

En dehors de son métier, King est un grand fan de base-ball et de rock. Il joue d’ailleurs de la guitare. Pour assouvir ses deux passions, il a créé et financé WZON, une station de radio à Bangor qui diffuse du rock et retransmet des matchs de base-ball.

Romans

– 1974 : Carrie

– 1975 : Salem

– 1977 : Shining

– 1978 : Le fléau (première édition)

– 1979 : Dead Zone

– 1980 : Charlie

– 1981 : Cujo

– 1983 : Christine

– 1983 : L’année du loup-garou

– 1983 : Simetierre

– 1984 : Les yeux du dragon

– 1984 : Le talisman (co-écrit avec Peter Straub

– 1986 : Ca

– 1987 : Misery

– 1987 : Les Tommyknockers

– 1989 : La part des ténèbres

– 1990 : Le fléau (édition intégrale revisitée par l’auteur)

– 1991 : Bazaar

– 1992 : Jessie

– 1993 : Dolores Claiborne

– 1994 : Insomnie

– 1995 : Rose Madder

– 1996 : La ligne verte

– 1996 : Désolation

– 1998 : Sac d’os

– 1999 : La petite fille qui aimait Tom Gordon

– 1999 : Coeurs perdus en Atlantide

– 2001 : Dreamcatcher

– 2001 : Territoires (co-écrit avec Peter Straubb, suite de Talisman)

– 2002 : Roadmaster

– 2005 : Colorado kid

– 2006 : Cellulaire

– 2006 : Histoire de Lisey

– 2008 : Duma key

– 2009 : Under the dome

– 2010 : Blockade Billy

 Publiés sous le nom de Richard Bachman

– 1977 : Rage

– 1979 : Marche ou crève

– 1981 : Chantier

– 1982 : Running man

– 1984 : La peau sur les os

– 1996 : Les régulateurs

– 2007 : Blaze

Cycle de la tour sombre

– 1982 : Tome 1 – Le pistoléro

– 1987 : Tome 2 – Les trois cartes

– 1991 : Tome 3 – Terres perdues

– 1997 : Tome 4 – Magie et cristal

– 2003 : Tome 5 – Les loups de la calla

– 2004 : Tome 6 – Le chant de Susannah

– 2008 : Tome 7 – La tour sombre

– 2012 : La clé des vents

Recueils de nouvelles

– 1978 : Danse macabre

– 1982 : Différentes saisons

– 1985 : Brume

– 1990 : Minuit 2

– 1990 : Minuit 4

– 1993 : Rêves et cauchemars

– 2002 : Tout est fatal

– 2008 : Juste avant le crépuscule

– 2010 : Full dark, no stars

Essais

– 1981 : Anatomie de l’horreur

– 2000 : Ecriture : mémoires d’un métier

Autres

– 1999 : La tempête du siècle (scénario)

– 2000 : The plant (publication internet, inachevé)

– 2000 : Secret windows (essais et nouvelles)

– 2004 : Faithfull (livre sur la saison des Boston Red Sox, co-écrit avec Stewart O’Nan

Une réflexion sur “ Stephen King ”

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s