Top Cow

Top Cow est un éditeur de comics, qui fait partie de l’ensemble Image Comics. Le label a été lancé en 1992 par Marc Silvestri, pour y publier ses séries. Il commença par Cyberforce et ses séries dérivées, inspirées de son travail précédent chez Marvel Comics.

L’une des marques de fabriques de Top Cow, passé son succès initial, fut de se lancer dans des comics moins super-héroïques et plus basés sur la magie, tels que The Darkness, dont il a assuré le dessin sur les premiers numéros, et Witchblade, dessiné par Michael Turner, qui devait plus tard lancer le hit Fathom, et prendre son indépendance.

Le scénariste de Babylon 5, Joe Michael Straczynski, fut l’initiateur de label Joe’s Comics, sous lequel il publia Rising Stars et Midnight Nation, avant d’aller travailler pour Marvel Comics. Après une tentative de relancer l’intérêt de ses séries magiques, sous l’égide du scénariste Paul Jenkins, et l’échec du label Minotaur, censé être plus mature, le studio s’est lancé dans l’exploitation de licences de jeux vidéo, tel que Tomb Raider, et plus récemment, profitant d’une vague de nostalgie, de dessins animés, avec Battle of the Planets.

En 2005, Top Cow a lancé une nouvelle vague de comics plus variés, comme Hunter-Killer, entre super-héros et conspiration, par Mark Waid et Marc Silvestri, Necromancer, titre magique dessiné par Francis Manapul, Freshmen, comédie super-héroïque co-crée par l’acteur Seth Green, V.I.C.E., plus violent, ou Down, polar de Warren Ellis abandonné à l’époque du label Minotaur.

Source : Wikipédia

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s