Hellboy animated : De sang et de fer (Blood and Iron)

Bien avant de découvrir Hellboy au cours de la seconde guerre mondiale, le Professeur Broom affrontait déjà des créatures fantastiques. cet expert en recherche paranormale avait notamment eu affaire à une comtesse vampire, Erzsebet Ondrushko. Lorsque les autorités font appel au B.P.R.D pour enquêter sur une maison hantée, certaines similitudes avec cette affaire sont troublantes.

Hellboy animated : Blood and Iron est un film d’animation de 2007 co-réalisé par Tad Stones et Mike Mignola. 

Hellboy est un de mes personnages favoris. C’est la première fois que j’y fais allusion sur mon blog, mais nul doute que les flammes de l’enfer souffleront très bientôt sur de nombreux articles ! Je connaissais bien évidemment le héros de Mignola via les comics (qui trônent fièrement dans ma bibliothèque) et via les deux films de Guillermo Del Toro. Je n’avais encore jamais visionné un épisode de Hellboy animated. Depuis hier soir, c’est fait. Verdict ?

L’histoire de Blood and Iron met en scène le Bureau of Paranormal Research and Defense au grand complet, dans une histoire où se côtoient démons et vampires. Pas de doute dès les premières images, on est dans l’univers de Hellboy. Le gros bonhomme rouge enquête, donne et prend des coups en ponctuant ses dialogues de quelques jurons. Pour autant, le rejeton de l’enfer est relégué au second plan, laissant le rôle de protagoniste principal à son mentor et pèe adoptif, le Pr Broom. Ainsi, l’enquête en cours est ponctuée de flashbacks remontant à l’année 1939, lors de la première confrontation entre Broom et Erszebet. Alors que ses enquêteurs traquent fantômes et harpies dans le manoir, le vieil homme poursuit sa quête en solitaire pour mettre un terme à une histoire entamée des décennies auparavant. Mais que les fans se rassurent, de l’action, ce Blood and iron n’en manque pas ! Ce n’est pas parce que le Pr Broom mène son enquête que Hellboy, Liz Sherman et Abe Sapien restent les bras croisés.

Hellboy animated : De sang et de fer n’est pourtant pas parfait. La faute à un montage pas toujours très adroit, et un Abe Sapien au visage moins aquilin que d’accoutumée. Des (tout) petits défauts qu’on pardonnera aisément (parce que c’est juste pour dire en fait). Cet anime propose un bon divertissement de 1h15, bien rythmé, où on retrouve tout ce qui fait le charme d’Hellboy sur les autres supports. Un bon dessin animé, pour les grands !

Publicités

2 réflexions sur “ Hellboy animated : De sang et de fer (Blood and Iron) ”

  1. Hellboy de Mignola c’est tout juste excellent ! Certainement une des meilleures séries que j’ai lues. Peut-être même la meilleure. D’ailleurs, si tu aimes H.P. Lovecraft, tu retrouveras certains aspects de son oeuvre dans la série. En ce qui me concerne, je prévois de me prendre les deux derniers tomes qu’il me manque à Noël 🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s