X-Men Hors Série n°4 : Collision

Alors que Daken et Tyger Tiger se disputent le contrôle de Madripoor, Gambit et X-23 débarquent en ville. La jeune femme recherche le dernier responsable du programme Arme X dont elle fut le cobaye. Cet homme poursuit ses expériences sur des enfants. La rencontre entre les deux descendants de Wolverine se fera dans le sangDans le X-Men Hors-Série précédent, nous avions droit à la mini-série Daken, dark Wolverine : Empire. Ce numéro présente la suite et conclusion d’Empire, et la mini-série Collision.

X-Men Hors-Série n°4 contient les épisodes Daken, dark Wolverine #7-9, et X-23 #8.

L’histoire est écrite par Daniel Way et Marjorie Liu. Les planches sont réalisées alternativement par Ryan Stegman et Marco Checchetto. J’avais émis une critique assez mitigée concernant Empire, mettant Daken en vedette. J’avoue que le personnage n’est pas vraiment celui que je préfère. Pour autant, j’ai tenté de poursuivre l’aventure avec Collision. Parce que je suis masochiste ? Non, plutôt parce qu’une aventure qui se déroule à Madripoor c’est toujours particulier et qu’en plus il y a X-23 et Gambit.

D’emblée, on sent que ce comic book ne va pas faire dans la dentelle. Forcément, avec un personnage tel que Daken, ça doit tailler dans la chair. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que sa rencontre avec X-23 est explosive. La jeune et farouche mutante est l’atout majeur de cette intrigue mixant guerre des gangs et expériences secrètes. Certes, ça ne fait pas dans l’originalité pour tous ceux qui ont lu et relu les aventures de Wolverine. Pour autant, ça fonctionne grâce à ce personnage qui parcourt une sorte de voyage initiatique avec Gambit pour mentor. Le duo ajoute ce piment qui manquait aux aventures de Daken dans l’opus précédent.

Le rejeton de Wolverine a fort à faire avec X-23. Daniel Way et Marjorie Liu semblent adoucir un peu le personnage de Daken, au grand dam de ses fans. C’est à mon avis ce qui fait une des réussites de ce numéro. Daken est retors, malsain, séducteur et ultra-violent. On le sait, et à force d’enfoncer le clou à chacune de ses apparitions on se lasse. Dans Collision, les auteurs organisent une rencontre entre deux membres d’une même « famille », ce qui intrigue Daken bien plus qu’il ne veut l’admettre. Pour la première fois, il rencontre un de ses semblables qu’il ne déteste pas à mort (enfin à sa façon, ça reste Daken hein ?). Côté dessin, l’alternance entre les deux artistes laisse perplexe. Cela donne un aspect un peu décousu. Malgré tout, les deux signent des planches très réussies et c’est un plaisir de parcourir les pages. C’est dynamique, pêchu, et le rouge colore les cases sombres.

Autant Empire m’avait relativement refroidi (malgré Mystique et l’aspect sexuel de Daken), autant Collision m’a agréablement surpris. Une histoire sympathique, de beaux dessins : il ne m’en fallait pas plus. A noter, la couverture qui reprend celle de Wolverine #1 par John Buscema.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s