Marvel Top n°4 : Dark son

Hulk retrouve les siens pour un repos bien mérité en Floride. Seulement, les tensions entre les membres de la « famille » demeurent, notamment entre le couple Bruce Banner/Betty Ross. Alors qu’une menace nouvelle approche de la Terre, Steve Rogers sollicite l’aide de Hulk. Ce qu’il ne va pas tarder à découvrir, c’est que ce danger n’est autre que son second fils, dont il ignorait l’existence.

Madame voit rouge !

Marvel Top n° 4 regroupe les épisodes de la série Incredible Hulks #612-617, présentant la saga Dark Son. Le tout est scénarisé par Greg Pak et mis en images successivement par Tom Raney, Brian Ching et Barry Kitson. Il est difficile de suive les aventures de Hulk en France, même si Marvel Top se fait fort de proposer des sagas complètes. Depuis un moment maintenant, c’est Greg Pak qui est chargé de raconter la vie trépidante du géant vert. Ses histoires avancent à grands coups de rebondissements familiaux dignes d’un soap hollywoodien. Du fugitif solitaire traqué par les autorités du monde entier parce qu’il représente une menace permanente, il devient chef de file de toute une ribambelle de congénères tantôt verts, tantôt rouges. D’où le titre de la série qui devient The Incredible Hulks.

Le petit dernier, le portrait craché de sa mère

On pensait avoir tout vu (Betty Ross et son papa le général sont les rouges, Skaar est « dressé » et Rick Jones est A-Bomb). Mais non, Pak nous réservait une grande révélation, ou plutôt une grosse ficelle. Nous avons ici l’apparition de … (roulement de tambours) Hiro-Kala, le deuxième fils caché de Hulk ! Evidemment, avec un papa nourri aux rayons gammas, le jeune homme a une éducation qui laisse à désirer, même s’il tient plus pour le coup de sa mère, la défunte Caera. Une fois la couleuvre avalée, nous lisons une histoire moyenne où Hulk tente de sauver le monde et son second fils. L’histoire est parasitée par des références à l’ancienne force, et devient par moments confuse. L’alternance de dessinateurs se fait sans heurts mais la qualité va décroissante au fil des épisodes, sans que ce soit moche pour autant. Bref, ça crie, ça cogne, mais ça ne casse pas trois pattes à un canard.

Et une photo de famille pour finir !

Pour conclure, je dirais que ce Marvel Top : Dark son n’est en fait pas top du tout, la faute à une histoire de plus en plus tirée par les cheveux.

2 réflexions sur “ Marvel Top n°4 : Dark son ”

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s