Wonder Woman

Son identité secrète est Diana Prince. Née à Themyscira, Wonder Woman est la princesse Diana d’une tribu d’amazones dont les origines sont liées à la mythologie grecque. Ambassadrice amazone dans notre monde, elle possède différents pouvoirs surnaturels. Elle fait aussi partie de la Ligue des justiciers d’Amérique. Parmi ses parents connus, on peut citer Hippolyte / Wonder Woman III (mère), Steve Trevor (mari pré-Crisis), Hippolyta Trevor Hall / Fury II (fille pré-Crisis), Helena Kosmatos / Fury I (soeur adoptive), Donna Troy (« soeur »), Circé (« soeur »), Nubia (soeur pré-Crisis), Phthia (cousine adoptive), Thésée (oncle par alliance, présumé décédé), Hippolytus (cousin, présumé décédé). Wonder Woman fut créée par William Moulton Marston (sous le pseudonyme de Charles Moulton) en décembre 1941 dans All Star Comics #8.

Première apparition de Wonder Woman

Les amazones vieillissaient lentement, et Aphrodite se rendit compte que sans les hommes, il n’y aurait aucun enfant pour les générations à venir. Pour perpétuer sa famille, la déesse donna à Hyppolita la capacité de recréer la forme humaine parfaite en forme d’argile. Aphrodite, admirative devant la première statue, celle d’un bébé, une fille, dépêcha Hermès qui y insuffla la vie. La fillette grandit. Diana devint la plus forte des amazones. Alors que la seconde guerre mondiale faisait rage dans le monde des hommes, un soldat allié s’échoua sur le rivage de Themyscira. Diana le recueillit puis le soigna. Il fut décidé par Arès et Aphrodite qu’il était temps d’envoyer un guerrier dans le monde des hommes pour mettre un terme aux conflits incessants. Un tournoi fut organisé par les amazoones pour déterminer leur championne. Diana y participa masquée, contre l’avis de sa « mère ». Elle remporta la compétition haut la main, et c’est à contre-coeur qu’Hyppolita accepta d’envoyer sa fille parmi les hommes.

Wonder Woman reçut ses dons des dieux de l’Olympe. De Gaïa (déesse de la terre), elle reçut une force herculéenne comparable à celle de Superman. Hermès (dieu messager) lui offrit la faculté de voler, des réflexes hyperdéveloppés et une vitesse supersonique. Aphrodite (déesse de l’amour et la fécondité) lui offrit la beauté et Athéna (déesse du savoir) lui donna la sagesse, lui permettant d’échapper au contrôle et à l’illusion. Enfin, Artémis (dieu de la chasse) lui permit de communiquer avec les animaux, et l’affubla d’une vue hyperdéveloppée. Les dieux lui offrirent également des cadeaux, comme par exemple des bracelets à l’épreuve des balles et un lasso magique (dont on ne peut se libérer de l’étreinte et oblige son prisonnier à révéler la vérité). Selon les circonstances, elle arbore une armure, et s’équipe d’armes (lance, épée, bouclier). Elle est dotée d’une endurance exceptionnelle, et s’avère être très résistante aux blessures, même si elle y est vulnérable. Comme toutes les amazones, elle est immortelle sur Themyscira et vieillit beaucoup plus lentement que les êtres humains à l’extérieur de l’île.

En 1940, William Moulton Marston était conseiller pédagogique pour la société Detective Comics, Inc. (plus connue sous le nom DC Comics). Martson remarqua que les séries de DC utilisaient exclusivement des héros masculins (Superman, Batman). Il se demanda donc pourquoi il n’y avait pas de femme superhéros. Marston a voulu faire de Wonder Woman un personnage féministe et la plupart des scénaristes qui ont repris le personnage, particulièrement ceux des années 1980 et suivantes, l’ont représentée ainsi. Max Gaines, alors à la tête de DC Comics, se montra intéressé par le concept et autorisa Marston à créer une super-héroïne, une Wonder Woman. Ce dernier créa la série sous le nom de plume Charles Moulton. Marston est le créateur du test de pression sanguine systolique, qui amena à la création du détecteur de mensonge. Du fait de sa découverte, Marston est convaincu que les femmes sont plus honnêtes et plus fiables que les hommes et peuvent travailler avec plus de rapidité et de précision. Toute sa vie, Marston se battit pour la cause des femmes. Dans une parution de 1943 de The American Scholar, Marston dit : « Même les filles ne voudront pas être des filles tant que nos archétypes féminins manqueront de force, de vigueur et de puissance. Comme elles ne veulent pas être des filles, elles ne veulent pas être tendres, soumises, pacifiques comme le sont les femmes bonnes. Les grandes qualités des femmes ont été méprisées à cause de leur faiblesse. Le remède logique est de créer un personnage féminin avec toute la force de Superman plus l’allure d’une femme bonne et belle. »

Wonder Woman est la première super héroïne de l’histoire, et est certainement la plus célèbre, encore aujourd’hui. Elle est installée dans l’inconscient collectif comme d’autres légendes des comics, comme Superman, Batman et Spiderman. Elle fait partie de ces personnages plus politisés que la normale, étant la première héroïne assumant son statut d’ardent défenseur de la cause féministe (elle deviendra aussi une des icônes de la cause gay).

Source : Wikipédia, la base de données comics

2 réflexions sur “ Wonder Woman ”

  1. Aaaaaaaaah Linda Carter … que de souvenirs … J’envisage de revoir l’intégralité de la série. Alors oui ce sera kitsch au possible, mais un seul argument, un seul : Linda Carter tournoie sur elle-même et BANG ! Wonder Womaaaaaaaaan, tadadaaaa, Wonder Womaaaaaaan ! Enfin, tu vois quoi. ^^

  2. Hé oui, Wonder Woman fait partie de la Trinité de DC, avec Superman et Batman.
    Je pense que sa popularité a été aussi boostée par la série TV des années 70/80.
    En tout cas, avec l’arrivée d’Urban Comics, on va pouvoir encore mieux la connaitre !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s