Catwoman

Son identité secrète est Sélina Kyle. La jeune femme réside à Gotham City. C’est dans cette ville qu’elle se découvrit des talents de cambrioleuse, qu’elle ne tardera pas à exploiter. Parmi ses parents connus, on peut citer Karl (frère) et Maggie (Soeur). Créée par Bill Finger et Bob Kane, elle apparaît pour la première fois dans le comic book Batman #1 en 1940.

Elle apparut pour la première fois sous le nom « The Cat ».

Orpheline dès l’enfance, Selina Kyle fut placée dans un foyer dont elle dut s’enfuir pour échapper à une directrice tyrannique. Réfugiée à Gotham, elle se mit à voler pour survivre. elle se découvrit des talents de cambrioleuse et elle prit l’apparence de Catwoman pour commettre ses méfaits. Extrêmement douée pour passer entre les mailles du filet, elle échappe continuellement à la police, et même à Batman. Séduisante, espiègle, comme le félin qu’elle représente, elle tisse au fil des années une relation ambigüe avec le chevalier noir. Il lui est arrivé de faire équipe avec l’homme chauve-souris à de nombreuses reprises. Elle navigue en eaux grises, oscillant en permanence entre méfaits et bienfaits. Cette grande séductrice n’est pas une tueuse, » juste » une voleuse.

Catwoman n’a pas de super pouvoirs, mais a développé une agilité, une adresse et une discrétion hors du commun qui en font la plus grande cambrioleuse de Gotham City. Acrobate hors pair, elle excelle dans les arts martiaux et le maniement du fouet. Elle est évidemment passionnée par les félins, dont elle a adopté les qualités physiques et certains traits comportementaux. Ses costumes ont été très différents selon les époques. À l’origine, elle ne portait qu’un masque de chat avec une robe. Un costume vert et violet composé d’une cape et de lunettes apparurent dans les années 1960. On l’affuble d’accessoires, comme le fouet (ou la cravache) à la même époque. Dans les années 1980 et au début des années 1990, elle porta des collants de couleur pourpre et ses cheveux devinrent frisés et longs. La prestation de Michelle Pfeiffer dans le film Batman, le défi en 1992 vint changer la donne : Catwoman se rapprocha sensiblement de l’apparat fétichiste en vinyle reluisant noir, griffes pointues et masque décousu. Depuis, le noir sert généralement dans l’accoutrement de Selina Kyle, mais on y ajouta des lunettes stylisées se rapprochant de celles utilisées pour la pratique du ski.

Selon les époques (et le média), l’origine de Selina Kyle est très différente. Richissime écologiste fanatique des félins, secrétaire tuée par son patron puis ramenée à la vie par les chats de ruelles, prostituée assassinée par son proxénète, etc … Elle est très souvent l’incarnation d’une femme abusée, violentée qui doit mourir pour changer d’identité, prendre le contrôle de sa vie et se venger. Dans la culture populaire occidentale, Catwoman est devenue un symbole de la femme fatale, associant élégance, indépendance, beauté et ambivalence. Elle incarne l’aspect féministe de l’univers Batman et même au-delà (avec le couple Harley Quinn / Poison Ivy).

Catwoman est un personnage fort, indépendant, dont l’ambigüité des valeurs n’enlève rien à son côté attachant.

Source : Wikipédia

Une réflexion sur “ Catwoman ”

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s