Carnage : une affaire de famille

Il y a pire que Venom ! Le puissant adversaire de Spider-Man est un enfant de choeur face à l’épouvantable Carnage, un symbiote associé au tueur en série Cletus Kasady. Sentry avait débarrassé l’univers Marvel de ce monstre. pour un temps. Le voilà revenu. Pourquoi ? Comment ?

Cet album 100% Marvel contient les épisodes U.S Carnage #1-5, scénarisés par Zeb Wells et dessinés par Clayton Crain.

C’est dans la collection 100% Marvel que Carnage, l’adversaire le plus dangereux de Spider Man, revient. Le super vilain avait été déchiré en deux par Sentry dans l’espace dans une aventure des New Avengers. Carnage est une version hallucinée de Venom (oui c’est possible). Le symbiote s’est acoquiné avec un tueur en série déjanté, Clétus Kasady. Sa folie et sa violence ont fait de lui un personnage difficilement gérable pour l’éditeur Marvel, en même temps qu’un des vilains préférés des lecteurs. Alors que vaut ce retour d’un énième mort qui n’en est pas un ?

L’avantage de Carnage, c’est qu’il est un symbiote extraterrestre quasiment indestructible. Le fait de le laisser flotter dans l’espace ne pouvait donc constituer une fin en soi, et c’est en toute simplicité qu’il fait son retour sur Terre. Un peu de recherche scientifique, un satellite, un concurrent de Tony Stark et hop, le retour s’effectue comme une lettre à la poste. Zeb Wells fait dans la simplicité, et c’est terriblement efficace. Dès les premières pages, il pose plusieurs questions qui trouveront leur réponse au fil du récit. Il entretient savamment le suspense tout en rythmant son intrigue avec la précision d’un horloger.

Il faut dire qu’il est particulièrement bien épaulé par Clayton Crain, dont la réputation n’est plus à faire. L’artiste est un maître de la peinture digitale. Ses planches sont superbes, et son style hyper réaliste sert parfaitement le récit. Carnage impressionne face à Spider Man et Iron Man qui luttent ensemble pour espérer repousser cette menace. Même si les planches de Clayton Crain semblent moins détaillées que dans ses précédents travaux (cf Ghost Rider), c’est beau, spectaculaire, immersif, on en redemande !

Une histoire efficace et prenante, des dessins magnifiques. Lire Carnage : une affaire de famille, c’est passer un excellent moment en compagnie d’un super vilain qui nous avait bien manqué. Et ce n’est qu’un début, puisque la série continue !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s