Marvel Heroes Extra n°4 : Les maîtres du Mal

La sorcière rouge a plongé le monde dans une réalité alternative. Les mutants sont l’espèce dominante et la maison M (comme Magnus, Magnéto) règne sur le monde. Pour autant, tous les maux de la société ne sont pas corrigés, et c’est sur ce constat que vont se fonder les agissements de Hood et de sa bande de criminels.

Marvel Heroes Extra n°4 contient les épisodes de la mini-série U.S House of M : Masters of Evil #1-4, scénarisés par Christos gage et dessinés par Manuel Garcia.

C’est en relisant l’excellent House of M réédité récemment par Panini que je me suis rappelé ce Hors-Série d’excellente facture. Ayant enfermés tous mes comics dans des cartons, et que je n’ai donc rien de neuf à me mettre sous la dent, j’en profite pour te parler de ce numéro de Marvel Heroes Extra proposant une saga complète. Il y a de cela quelques bons mois déjà, Panini nous proposait une nouvelle plongée dans le monde d’House of M. Cette fois, c’est à  travers le personnage de Hood, le criminel aux pouvoirs démoniaques que notre regard va se poser sur la société version M.

Ce qui m’avait frappé à l’époque, c’était ce souffle révolutionnaire qui habitait cette mini-série. le scénario de Christos Gage insistait sur les déviances du monde dominé par Magnéto, qui reproduit les erreurs que lui même combattait jusqu’alors dans la réalité. Méthodes expéditives, racisme anti-humain, le fossé qui se creuse entre les nantis et les laissé pour compte … L’intérêt du scénario réside en la transformation de Hood (que j’adore). De Robin des bois à la tête d’une bande de criminels, il devient le Che Guevara du monde mutant. La lutte s’engage avec les forces armées de Magnéto, dirigées par Sebastian Shaw avec des soldats de la trempe de Wolverine ou Mystique (ça vous donne une idée). Le combat se fera également sur le front des idées, et Hood aura fort à faire pour s’imposer aux yeux du peuple, mais également pour faire admettre ses idées à ses propres alliés.

Bref, çà bastonne sec et ça n’évite pas un petit fond de moralisme. On a droit à la sempiternelle séquence du « c’est notre dernier combat, il est perdu d’avance, si vous partez je ne vous en voudrai pas » , « On ne t’abandonnera pas, moi je me casse, mais en fait non je reviens au dernier moment »  …  Malgré ces passages obligés, force est de reconnaître que ce Masters of Evil est bien écrit, bien rythmé, et relativement bien dessiné (attention, ce n’est pas du Jim Lee non plus). Certes, ce n’est pas du niveau de V pour Vendetta, mais j’avoue avoir été porté par l’esprit contestataire ravivé par cette bande de beaux salopards, ce qui en fait un complément intéressant au cross-over dont il est tiré.

Marvel Heroes Extra #4 est un de ces hors-séries qui m’ont procuré beaucoup de plaisir. Une histoire efficace et porteuse de réflexion, des planches pas désagréables, il y a de quoi passer un bon moment. D’ailleurs une fois les cartons déballés, il fera partie de ceux que je relirai très vite.

2 réflexions sur “ Marvel Heroes Extra n°4 : Les maîtres du Mal ”

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s