Marvel Select n°1 : Fear Itself

L’équipe X-Force est la section mutante composée de membres aux méthodes expéditives chargés d’effectuer le sale boulot lors de missions secrètes. Sous la houlette de Wolverine et Archangel, ils sont aux prises avec un groupuscule terroriste bien décidé à faire parler de lui lors des évènements de Fear Itself.

Marvel Select n°1 contient les épisodes U.S Fear Itself : Uncanny X-Force #1-3, scénarisés par Rob Williams et dessinés par Simone Bianchi, et les épisodes Fear Itself : Wolverine #1-3, scénarisés par et dessinés Seth Peck par Roland Boschi.

X-Men Select est un nouveau trimestriel lancé par Panini en kiosque, qui remplace le magazine X-Men Hors-Série. Pour cause de Fear Itself, cette revue lui est entièrement consacrée avec trois épisodes de Uncanny X-Force et trois de Wolverine. L’histoire mettant en scène X-Force est agréable à lire, bien rythmée et efficace. Deadpool vanne à tour de bras (l’introduction est fun), Fantomex et Psylocke jouent à je t’aime moi non plus pendant que Wolverine et Archangel font tourner la boutique, à leur manière. On est bien dans du X-Force, avec mutants, action et iolence à la clé. Pour autant, son atout principal réside dans les planches de Simone Bianchi. Le dessinateur régale et c’est un plaisir de voir son style particulier associé à la branche dark des X-Men. Sa façon de jouer sur les ombres et la lumière colle à merveille à X-Force, et contribue à instaurer une ambiance crépusculaire.

L’autre moitié du magazine est consacrée aux aventures solo de Wolverine lors du cross-over Fear Itself. Le mutant griffu part à la poursuite de terroristes qui veinnent de s’empare d’un héliporteur de feu le H.A.M.M.E.R. J’avoue ne pas avoir été passionné par ces épisodes. Tellement peu que je n’ai même pas été au bout ! Dommage car d’ordinaire, j’aime bien ce que fait Roland Boschi, bien que je préfère son travail sur des personnages plus urbains, comme le punisher. Peut-être est-ce parce que j’étais fatigué que je n’ai pas accroché à l’intrigue, et que je n’ai pas vraiment apprécié le travail de Boschi sur Wolverine … (en même temps, passer derrière Simone Bianchi …)

En ce qui me concerne, X-Men Select est une première expérience en demi-teinte. Il souffle le chaud (Uncanny X-Force) et le froid (Wolverine, une fois n’est pas coutume). Pour autant, il mérite qu’on s’y attarde pour sa première moitié.

2 réflexions sur “ Marvel Select n°1 : Fear Itself ”

  1. Comme tu le dis « pour un tie-in de Fear Itself ». D’ailleurs ce cross-over est franchement décevant, et il n’y a que quelques rares étincelles. J’y reviendrai plus longuement lorsque paraîtront les dernières revues qui lui sont consacrées. Vivement Thanos Imperative dans Marvel Universe !

  2. Ma critique va sortir sous peu mais je suis globalement d’accord avec toi : X-Force est plutôt bien (pour un tie-in de Fear Itself^^), alors que l’histoire de Wolverine est assez nulle et mal dessinée…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s