Batman Showcase 1/2

Batman poursuit son tour du monde en vue de recruter les agents dignes d’intégrer la franchise Batman Incorporated. Il se découvre alors un nouvel adversaire : le Dr Dedalus. Son périple l’emmène des rues sombres de Gotham aux îles Malouines, en passant par l’Ouest sauvage, mais aussi la réalité virtuelle.

Batman Showcase contient les épisodes U.S Batman Inc. #5-8, scénarisés par Grant Morrison et dessinés par Yannick Paquette, Chris Burnham et Scott Clark.

Batman Showcase est un petit évènement, puisqu’il s’agit de la première revue éditée par Urban Comics à arriver en kiosque, en compagnie de Flashpoint première partie. C’est également pour moi l’occasion d’un premier contact avec la branche comics de Dargaud (avant la déferlante librairie). Alors, qu’est ce que ça vaut ?

La première chose à noter, et pas des moindres, est le soin apporté à ce numéro. En effet, il regorge d’informations permettant au nouveau lecteur de s’y retrouver. Débarquant au milieu de Batman Incorporated, il pourrait s’y perdre. Urban a donc décidé de faire un récapitulatif complet des récents évènements concernant le chevalier noir. On retrouve également un rapide descriptif des personnages impliqués ainsi qu’un organigramme de Batman Inc. Une excellente initiative qui permet à l’éditeur de marquer des points.

Pour ce qui est des épisodes à proprement parler, Morrison continue sa petite révolution dans le monde de Batman. La chauve souris gonfle ses troupes et organise minutieusement son armée. Des Batmen apparaissent aux quatre coins du monde, une section Black OPS est créée, un agent très secret est recruté. La guerre contre l’organisation Léviathan peut commencer. Batman a eu un aperçu du futur, et il se prépare au pire … à suivre ! Au niveau des dessins, c’est plus que correct. Mention spéciale pour Yannick Paquette, dont le travail sur Batman Inc ravit. C’est d’ailleurs le premier épisode que j’ai préféré. La suite est efficacement dessinée par Chris Burnham, pour des épisodes d’honnête facture. J’avais peur au début de l’histoire avec frère Chiroptère et le Corbeau, mais ça s’avère très sympathique. J’ai en revanche moins accroché à l’épisode plongeant Batman dans le monde virtuel, la faute peut-être à des planches de Scott Clark réalisées en 3D qui s’avère un peu confuses. Du moins pour mon oeil.

Batman Showcase 1/2 signe l’entrée d’Urban Comics en kiosque avec un numéro très réussi. On n’en attendait pas moins pour la suite du Batman Incorporated de Grant Morrison.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s