Haunt Tome 3 : Prédateur

Kurt découvre l’existence d’une autre entité, un prédateur semblable à Haunt et invisible pour le commun des mortels. Il faudra l’échec d’une mission au Brésil pour faire prendre conscience à Daniel de la menace qui pèse sur son existence…

Haunt : Prédateur contient les épisodes U.S Haunt #13-18, scénarisés par Robert Kirkman et dessinés par Greg Capullo. Cet album est un tournant puisque l’équipe créative laissera la place à Nathan Fox et Joe Casey pour la suite.

Pour ceux qui viendraient d’un autre système solaire, parce que même sur Mars, ils sont au courant, j’adore Haunt. Pur produit de l’écurie Mc Farlane, la série associe de sacrés noms du monde des comics : Todd Mc Farlane (Spawn), Robert Kirkman (Walking Dead, Invincible), Greg Capullo (Spawn, The Creech). Pour rapidement savoir tout le bien que j’en pense c’est ici et !

Dans ce troisième tome, on nage toujours en plein cocktail espionnage/action/horreur. Kirkman met ce coup-ci l’accent sur l’élément fantastique de la série : le « costume », l’au-delà. Il apporte un éclairage nouveau sur la fusion entre les deux frères Killgore donnant naissance à Haunt. Une scène clé de ce tome est la conversation entre une le défunt Daniel et une entité apportant autant de réponses que de nouvelles questions. L’échange se conclut par un jouissif « j’ai une dernière question : êtes-vous Dieu ? » – « Ne sois pas ridicule. »

L’autre élément essentiel de ce troisième chapitre est l’apparition d’une créature traquant Daniel Killgore. Quasiment impossible à combattre, inarrêtable, elle le poursuit sans relâche. Haunt découvre alors un adversaire à côté duquel Mr Hurg ou Le cobra font pâle figure …. Certaines réponses pourraient être apportées par Alegria (vue dans le second tome) qui semble en savoir suffisamment long pour influencer l’avenir des deux frères. Niveau dessin, et bien c’est du Greg Capullo pur jus. Son style régale et colle parfaitement à la série. Dire qu’il dessine le Batman des new 52 !

Haunt : Prédateur confirme tout le bien que l’on peut penser de la série. Le soufflet ne retombe à aucun moment, et c’est avec un bon gros plaisir coupable qu’on suit les aventures des frères Killgore. Un de ces défouloirs comme je les aime. Vivement le mois de Juin pour la sortie du quatrième tome !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s