Spider-Man n°146 : Le troisième jour

La peur s’est abattue sur New-York et le reste des États-Unis. Spider-Man tente d’y échapper et ce qu’il sait encore faire de mieux, c’est sauver des gens… (Fear Itself). Un héros s’est sacrifié pour sauver le reste de sa famille : les célèbres 4 Fantastiques. Spider-Man, son ami, se souvient avec le reste des F.F. de quelques aventures qu’ils ont partagées… En bonus les premiers pas de Spidey avec sa nouvelle équipe, une journée type de l’araignée etc …

Spider-Man n°146 contient les épisodes U.S Fear Itself : Spider-Man #3 scénarisé par Chris Yost et dessiné par Marcos Martin, et Amazing Spider-Man #657-658, #661 et #663 scénarisés par Dan Slott et dessinés par Mike Mc Kone, Ty Templeton, Nuno Plati et Stefano Caselli.

Spider-Man continue son bonhomme de chemin dans son coin dans l’évènement du moment : Fear Itself. Et pour être honnête, ces épisodes sont relativement réussis, comme ceux des X-Men d’ailleurs. Je trouve qu’à défaut de retranscrire la peur panique qui s’empare du Marvelverse, on y ressent ce désespoir qui habite le New York de Spidey. Les deux épisodes suivants s’intéresse aux aventures de Spider-Man au sein de la Fondation du Futur, anciennement les 4 Fantastiques. Le premier revient sur la mort de la Torche (spoiler). C’est le temps des souvenirs joyeux où chaque membre de la famille restant se remémore une aventure solo accompagnée du défunt et de Spidey. Un devoir de mémoire assez réussi auquel se prête le scénariste Dan Slott.

La suite est un peu moins heureuse. Les premiers pas de Spidey avec ces nouveaux partenaires ne laisseront pas un souvenir impérissable au lecteur. Quant aux derniers épisodes, ils restent anecdotiques, insistant encore une fois sur le désamour et l’incompréhension que peut susciter le tisseur auprès des citoyens new-yorkais. Ce qui frappe, c’est l’aspect très hétéroclite des planches. Trop d’artistes au style différent se succèdent dans ce numéro. Vivement le retour des duos Slott/Ramos et Slott/Caselli, pour plus de cohérence, et, il faut le dire, de qualité !

Spider-Man n°146 ne restera pas dans les annales, surtout au regard des numéros précédents, lors du lancement de Big Time. Rendez-vous le mois prochain !

2 réflexions sur “ Spider-Man n°146 : Le troisième jour ”

  1. Un tie-in correct, des épisodes avec les FF vraiment mal dessinés (sans parler de l’aspect assez puéril des gags), du remplissage… un avis très mitigé pour ma part.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s