X-Men Universe Hors-Série n°2 : L’ère X 3/3

Les X-Men sont sortis de l’ère X, et doivent faire face aux conséquences.Légion a absorbé la quasi totalité de ses personnalités, mais six d’entre elles se sont enfuies. Cyclope dépêche une équipe composée du Pr Xavier, magnéto, Malicia, Gambit Feu Follet et Légion pour les « récupérer ».

X-Men Universe Hors-Série n°2 contient les épisodes U.S X-Men Legacy #248-253, scénarisés par Mike Carey et dessinés par Jorge Molina, Rafa Sandoval, Khoi Pham et Steve Kurth.

Après un démarrage sur les chapeaux de roue, et une deuxième partie révélant déjà sa conclusion, l’ère X revient pour un dernier chapitre. Je me demandais bien ce qu’elle pouvait avoir encore à offrir. C’est donc dubitatif que j’ai ouvert la revue avant d’en parcourir les pages. Petite précision : X-men Legacy est une série X concernant les mutants, qui se focalise sur l’équipe de Malicia (Rogue pour les anglophones). Un des sujets de tension qui habite la série semble être le triangle amoureux composé de Malicia, Magnéto et Gambit.

Après avoir refermé la revue, j’ai l’impression qu’une fois encore, j’ai mal été orienté. Je n’ai pas eu la sensation d’avoir lu une saga complète réparties en trois magazines. Bien au contraire, ce « dernier » chapitre nous lâche en pleine continuité. La suite est d’ailleurs publiée dans le magazine X-Men, avec deux épisodes de X-Men Legacy (et ça continuera en Juin). Je me dis que ne sachant pas trop quoi faire avec le trop-plein de séries X, Panini a relancé cette dernière dans des Hors-Séries avant de la réinstaller dans la revue X-Men. Je ne vois pas comment justifier autrement le fait que ce dernier volet sorte dans X-Men Universe Hors-Série alors que les deux premiers étaient parus dans X-Men Extra. Le numéro X-Men de ce mois-ci étant en plus disponible avant lui, il aura fallu attendre encore la sortie d’un magazine ultérieur pour lire correctement l’histoire …

J’en reviens à ce qui nous intéresse ici, à savoir L’ère X. Mike carey livre une histoire efficace à défaut d’être révolutionnaire. C’est finalement un défaut quand on se rappelle le premier chapitre dépeignant un  univers alternatif excitant. Les X-men retrouvent la réalité et rentrent dans le rang. Carey explorent brièvement les conséquences de certains évènements qui se sont déroulés dans le monde alternatif, d’autant plus que les personnages s’en souviennent intégralement. Cette approche est intéressante dès lors qu’ils émettent leurs doutes, l’occasion pour certains de s’interroger sur ce qu’ils sont ou auraient pu être. Certains choisissent de se faire effacer la mémoire, d’autres non. L’autre axe scénaristique concerne Légion (fils de Charles Xavier) fils aux personnalités multiples qui doit absorber six d’entre elles qui se sont échappées. Une équipe est chargée de cette mission, au cours de laquelle Malicia va retrouver la trace de Rachel Summers, Havok et Polaris.

Au niveau des dessins, la revue n’a rien d’exceptionnel. Les dessinateurs qui se succèdent font le boulot, avec plus ou moins de réussite. On reste dans une atmosphère crépusculaire, avec des couleurs ternes. Un parti-pris qui en soi n’a rien de choquant, même si une fois sorti du monde inventé par Légion ce n’est plus trop utile. A moins que ce ne soit pour donner une identité propre à la série sur le long terme ? On termine d’ailleurs le défilé des artistes avec Steve Kurth, qui illustre les épisodes suivants qui sont déjà parus dans X-Men n°15 (sic). Je dirais que le tout est d’honnête facture, mais à aucun moment je n’ai été saisi par une planche en particulier.

Pour résumer, je dirais que ce hors-série de X-Men Universe est dispensable pour ceux qui n’envisagent pas de suivre la série X-Men Legacy. Pour les autres qui se procurent le magazine X-Men (dont je fais partie), L’ère X permet de réintroduire une série qui fera partie du sommaire en complément de Schisme (exit les New Mutants). Avec des personnages récurrents comme Magnéto, Malicia, Gambit, voire Havok et Polaris, elle a du potentiel. Mais résistera t-elle au moment où l’éditeur Panini semble décidé à réorganiser ses revues en kiosque ? Rien n’est moins sûr.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s