Avengers n°5 : Une aube nouvelle

Avengers n°5 contient les épisodes U.S Thor #6, scénarisé par Matt Fraction et dessiné par Olivier Coipel, Captain America #4 scénarisé par Ed Brubaker et dessiné par Steve Mc Niven, et Young Avengers : Children’s crusade #5-6 scénarisés par Allan Heinberg et dessinés par Jim Cheung.

Thor et le Surfer d’argent cessent leur combat en apprenant que leur chef respectif est tombé sur la Terre. C’est le moment que choisissent les citoyens de Broxton pour se dresser devant Galactus, menés par leur pasteur. Ce dernier ne sait pas sur quelle voie il s’engage … Cet épisode de Thor est à l’opposé des précédents, où la bataille faisait rage. ici Fraction aborde l’aspect psychologique des évènements, au travers du personnage du pasteur. On est toujours impressionnés par les dessins d’Olivier Coipel. Le dénouement réserve sa part de surprise, même s’il n’aura fallu que six malheureux épisodes pour raconter la confrontation entre Galactus et le peuple asgardien. A l’issue on a le sentiment d’avoir lu une mini-série d’une grande cohérence visuelle et scénaristique, son seul défaut étant d’être trop courte. Il est temps de rendre justice au travail de Coipel, car on lui dit au revoir, puisqu’il quitte déjà la série … Il sera remplacé par Pasqual Ferry.

Au cours de son enquête, Cap est propulsé dans une autre dimension appelée Nulle Part. prisonnier dans cette dimension, il doit affronter Bravo pendant que Nick Fury, Sharon Carter et Le Faucon sont à sa recherche et tentent de contrer l’Hydra. Absente du sommaire du numéro précédent, la série Captain America revient pour notre plus grand plaisir, avec un Steve Rogers au top de sa forme. Ed Brubaker continue son bonhomme de chemin (on peut même parler d’autoroute) avec ce personnage qu’il connaît sur le bout des doigts. Tout ce qui fait le succès de la série est là : évènements liés à la Seconde Guerre Mondiale, espionnage, Hydra … On est en terrain connu, mais c’est foutrement efficace. Et en plus, c’est dessiné par Steve Mc Niven, alors pourquoi hésiter ?

Le retour de Wanda Maximoff alias la Sorcière Rouge, n’est pas du goût de tout le monde ! Alors que ça cogne dur au royaume de Latvérie, les Young Avengers prennent la téléportation d’escampette pour permettre à Wanda de retrouver la mémoire, et ses pouvoirs. Les conséquences risquent d’être tout simplement énormes. J’ai beau tenter de peser mes mots, rien n’y fait : Young Avengers est pour moi LA meilleure série estampillée Avengers. L’histoire d’Heinberg est riche en rebondissements, racontée sur un rythme d’enfer et poignante. Entre séquences d’action et suspense haletant, comment ne pas s’émouvoir devant l’obstination d’un fils prêt à tout pour retrouver sa mère ? En plus, le cliffhanger est diablement excitant (on pense au futur AvX, enfin, j’y crois). Quant aux dessins de Cheung, ils sont tout simplement superbes. C’est beau, en plus d’être dynamique et immersif. En lisant ces épisodes, je me rends compte que seules les séries cosmiques publiées dans Marvel Universe me procurent autant de plaisir.

Malgré une couverture qui est juste là pour rappeler qu’un certain film est sur les écrans, Avengers n°5 s’impose encore une fois comme une des meilleures revues publiées apr Panini en kiosque. Il faut dire qu’avec un tel sommaire, la barre était haute. On espère juste que Thor ne s’essoufle pas, à côté d’un Captain America toujours aussi charismatique et une bande de gamins qui semblent bien partis pour bousculer la hiérarchie.

2 réflexions sur “ Avengers n°5 : Une aube nouvelle ”

  1. Franchement, la couv’, non merci. C’est quoi, le journal de Mickey? Y a un poster dedans? L’envie de découvrir Young Avengers est ici contrebalancée. Tu as raison de signaler qu’on cherche à appater le lecteur avec le film est en salle en ce moment, mais franchement à qui s’adresse-t’on, là? Panini ne m’étonne plus.

    1. Tant qu’il y aura des gens pour acheter, Panini ne changera en rien sa politique éditoriale. C’est le privilège de posséder dans son catalogue des noms aussi aprlant que Thor, iron man, Hulk ou Spider-man. Pourtant, ils savent prendre de bonnes initiatives comme la gamme Classic ou Marvel Select !
      Plus sérieusement, vu qu’ils rebootent la numérotation des revues à gogo et sans cohérence, et que les sommaires vont encore être chamboulés, je ne sais pas ce qu’il adviendra des Young Avengers …
      Pour enfoncer le clou, saches qu’il y aura une revue Thor, présentée de la manière suivante par Panini : « Retrouves Thor et tous ses amis » !!! Oui, Mickey Magazine n’est pas loin. Peut-être verra t-on Picsou entre les épisodes de Thor et Journey into Mystery ?
      Moi j’y trouve mon compte puisque de trois revues mensuelles je passerai à deux … parce que je ne vais pas acheter trois revues pour lire Thor dans une, Captain America dans l’autre et Hulk dans la dernière, en plus de mes Spider-man et X-Men. faut pas pousser mémé dans les orties non plus ^^ Dommage, vraiment, surtout paur le Cap de Brubaker … Et en plus, les Young Avengers sont apparemment déprogrammés …
      Je me consolerai avec Spider-man et X-Men (et encore concernant cette dernière, ça dépendra du sommaire après le Schisme. Déjà que la meilleure série X, Wolverine & the X-Men sera publiée dans Wolverine le mag …)

      C’est Urban Comics qui se frotte les mains !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s