DC Saga n°1

Il y a de celà cinq ans, les membres de la Justice League ne se connaissaient pas autrement que de réputation. Mais une menace imminente les a amené à travailler en équipe. Superman quant à lui, pleure le Daily Planet, racheté par une multinationale. Est ce que cette entité mystérieuse enflammée saurait lui faire changer les idées ? Pendant ce temps là, Flash mène l’enquête et Supergirl s’écrase sur la Terre.

DC Saga contient les épisodes U.S Justice League #1 scénarisé par Geoff Johns et dessiné par Jim Lee, Superman #1 scénarisé par George Perez et dessiné par Jesus Merino, Flash #1 scénarisé et dessiné par Michael Green et Mikee Johnson Francis Manapul et Brian Buccellato, Supergirl #1 scénarisé par et dessiné par Mahmud Asrar.

Nous y voilà, DC Renaissance débarque au pays du camembert ! C’est dans les kiosques que la vague déferle en premier avec trois revues proposant au total douze séries redémarrées au numéro 1. Parmi les séries les plus attendues, Justice League permet le retour aux crayons de Jim Lee, qui accompagne Geoff Johns opérant quant à lui au scénario. Je suis resté sur ma faim. Le scénario n’est pas encore très dense, ce qui est normal dans la mesure où on n’en est qu’au premier numéro. J’ai bien aimé la première rencontre entre Batman et Green Lantern, et le final promet un second épisode excitant. Jim Lee fait du Jim Lee, c’est beau, dynamique, imparable. C’est juste que c’est bien trop court ! Du coup, je me demande bien comment ils vont caser la formation de la ligue des justiciers et l’affrontement avec Darkseid dans un arc de six petits numéros !

Vient ensuite le premier numéro du Superman de George Pérez et Jesus Merino. L’intrigue est assez confuse avec l’apparition d’une entité incendiaire, qui repartirait presque aussi vite que ce qu’elle est venue. Surtout, le scénario n’est pas rattrapé par les planches de Mérino, ou plutôt par les découpages de Perez. Les cadres sont nombreux et petits, et on sent un Superman étriqué dans ces pages. L’équipe ne semble pas être à la hauteur du personnage, et je crois d’ailleurs savoir que Perez a déjà quitté le navire. Une raison de plus pour attendre avec impatience la sortie d’Actions Comics T.1, en librairie fin Septembre, qui est clairement une de mes priorités.

Finalement, la bonne surprise est venue de là où je ne l’attendais pas (normal c’est une surprise) : Flash et Supergirl. Au cours d’une exposition scientifique, des hommes armés font irruption et tente de dérober un appareil particulier. Au cours de l’assaut, un des assaillants est tué. L’homme le plus rapide du monde découvre avec surprise qu’il connaissait le voleur. Ce sera d’autant plus surprenant quand celui-ci reviendra à la vie pour lui demander de l’aide ! A moins que … Un scénario intrigant, des dessins accrocheurs, le tout signé au dessin comme au scénario par le tandem Manapul / Buccellato … Une série qui redémarre sous de bons auspices !

At last but not least … Supergirl ! L’épisode m’a procuré beaucoup de plaisir. On y sent vraiment le concept de redémarrage, puisque la jeune kryptonienne s’écrase sur Terre dès la première page. S’ensuit un affrontement avec des adversaires qu’elle ne connaît pas, au cours duquel elle se défend avec des pouvoirs qu’elle découvre ! Le scénario se base sur ce combat, ce qui peut paraître simpliste. pourtant on sent bien à quel point Kara Zor-El semble perdue. Le travail de Mahmud Asrar est très intéressant. Tout en efficacité, il illustre parfaitement la situation et on sent qu’il prend du plaisir avec le personnage de Supergirl. En un seul épisode, Supergirl s’impose clairement comme une des séries que je vais suivre. Et si c’était elle, la grande gagnante ?

An niveau éditorial, Urban la joue sobre mais efficace. Un édito, une note explicative à chaque épisode. En revanche pas de bonus pour cette revue (ce sera déjà plus complet pour Green Lantern Saga). Il va de soi qu’il est difficile de juger des séries sur un seul et premier épisode. Pourtant, on peut constater que ce premier numéro de DC Saga va vite, à défaut de frapper fort. Pour le redémarrage de ces quatre séries, le lecteur est plongé dans le grand bain avec plus (Flash, Supergirl) ou moins (Superman) de succès. On remarquera l’efficacité des cliffhangers de chaque épisode, bien calibrés pour tenir le lecteur en haleine. On attendra vivement Justice League dans les épisodes à venir, on espère pour Superman et on suivra avec intérêt la suite des aventures de Flash et Supergirl.

DC Saga n°1 : les covers

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s