X-Men n°16 : Schisme 3/3

Rien ne va plus au pays des mutants. Les gouvernements relancent leur production de sentinelles pour répondre à un regain de sentiment anti-mutant. Le tout est orchestré par un nouveau Cercle des Damnés, bien décidé à passer à la vitesse supérieure. Pour couronner le tout, leurs deux leaders naturels commencent à s’opposer sérieusement …

X-Men n°16 contient les épisodes U.S X-Men : Schism #3-5 scénarisés par Jason Aaron et dessinés par Daniel Acuna (#3) Alan Davis (#4) et Adam Kubert (#5), Uncanny X-Men #544 scénarisé par Kieron Gillen et dessiné par Greg Land.

Voici le deuxième et dernier numéro consacré au Schisme. Il propose la troisième partie, la seconde étant publiée dans le numéro de X-Men Extra de ce mois-ci. Ce dernier revenant sur les évènements vus par l’équipe de Hope, il n’est finalement pas nécessaire de l’attendre pour passer du chapitre 1 au 3, les deux étant directement reliés. On avait quitté nos amis X en mauvaise posture. L’opinion de masse est manipulée par un cercle des damnés nouvelle génération, et les mutants vont encore une fois en faire les frais. Plus que jamais deux visions s’opposent, et les leaders qui vont avec. C’est ici que se redéfinit un nouveau statu quo pour les années à venir. je ne révèlerai rien de l’intrigue, si ce n’est ce que révèle la couverture : Cyclope et Wolverine vont vraiment s’étriper ! On sent la volonté du scénariste de bousculer un peu l’univers des X-Men. Non pas que ces derniers aient été épargnés ces dernières années (House of M, Messiah Complex …), mais ils ont vite tendance à tourner en rond. En quelques épisodes, leur histoire avance de manière concrète. Au niveau des dessins, on a droit à du Daniel Acuna du Alan Davis et du Andy Kubert. Les planches sont donc agréables à regarder, même si pas toujours très inspirées. On appréciera le combat entre les deux chefs sous le feu d’une sentinelle améliorée, même si un certain manque de tension dramatique se fait sentir. Peut-être est ce du à un certain problème de rythme, tant on a l’impression que cet évènement majeur pour l’avenir de la population mutante semble rapidement expédié …  Ce numéro marque doublement la fin d’un cycle : la numérotation du magazine redémarre dès le mois prochain et l’histoire annonce clairement une nouvelle ère.

La nouvelle ère s’offre d’ailleurs un premier épisode signé Gillen et Land. La population mutante déjà peu nombreuse se divise en deux camps bien distincts. Alors que les uns opèrent un retour aux sources, les autres font une revue d’effectifs et comptent les pertes. Les mutants n’auront pas le temps de s’appesantir sur leur sort, puisque Mr Sinister ne va pas tarder à faire des siennes. Un scénario de transition pour un épisode qui pose les bases d’un nouveau monde pour les mutants. Greg Land continue son bonhomme de chemin sur la série, avec son style si controversé. Je l’ai déjà avoué, mais je persiste et signe : je ne suis pas rebuté par le travail du dessinateur, qui possède un sacré lot de détracteurs.

X-Men n°16 marque donc la fin d’une époque pour les mutants, et le début d’une nouvelle ère, qu’on espère plus mouvementée et surtout plus réfléchie que ces dernières années.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s