Spider-Man Universe n°2 : Osborn

Incarcéré depuis les évènements de Siège, Norman Osborn est un cas épineux pour le législateur américain. Son statut pose problème et il est décidé de le transférer dans un pénitencier où le droit juridique est bafoué. Mais on ne met pas Norman Osborn aux oubliettes comme çà …

Spider-Man Universe n°2 contient les épisodes U.S Osborn #1-5 scénarisés par Kelly Sue DeConnick et dessinés par Emma Rios, et The prime of Miss June Covington.

L’histoire, donc, nous entraîne aux côtés du Bouffon Vert en instance de transfert. Son statut pénal force les autorités à régler son cas en toute discrétion. Osborn n’en demandait pas tant, lui qui affectionne être le grain de sel qui enraye la machine. Suffisamment retors et habile politicien, il repère immédiatement les avantages qu’il peut tirer de sa situation. On bascule alors dans un monde de folie entre mutinerie, journalisme au coeur de l’action et dérives sectaires. Il est assez frappant de voir à quel point Osborn marche sur les traces du Joker. La ressemblance est telle que physiquement il fait penser au psychopathe qui hante les rues de Gotham (et la concurrence). Osborn ainsi retrouvé saisit sa chance, et c’est forcément violent, pervers et manipulateur.

J’avoue avoir été sceptique à l’entame de cette lecture. Le style visuel d’Emma Rios est assez particulier, et a nécessité un certain temps avant que je m’y adapte. Finalement, je m’y suis fait grâce à un scénario efficace, mais surtout quelques dialogues bien écrits. Certaines réparties font mouche, et tiennent parfois à elles seules une séquence. La scène où Norah Winters discute avec Peter Parker autour d’un café en est l’exemple parfait. Notre tisseur ne correspond pas à l’image que j’en ai, graphiquement parlant. Mais la justesse des échanges entre les deux parvient à captiver, permettant de passer outre ce détail gênant (pour moi). Finalement, ça se lit plutôt bien, même si je ne (re)sauterai pas dessus de sitôt.

Spider-Man Universe n°2 est une lecture simple et efficace, loin toutefois d’être transcendante, la faute à une intrigue sans surprise et des dessins assez déconcertants. On ne crachera pas dans la soupe, mais on n’en reprendra pas non plus une deuxième assiette. On attend le retour de Venom au prochain numéro, en Septembre.

Spider-Man Universe n°2 : les covers

5 réflexions sur “ Spider-Man Universe n°2 : Osborn ”

    1. Il est dispensable, mais peut intéresser ceux qui veulent tout savoir sur le zizi … euh … sur Norman Osborn ou comment il s’y prend pour revenir aux affaires.

      1. Joli ! ^^ Personnellement, je vais arrêter nombre de revues Panini, donc pas mal de magazines de ce calibre vont passer à la trappe désormais, puisque je serai moins impliqué dans la continuité. Je me cantonnerai à Spider-Man, Marvel Universe, Marvel Knights et le Classic du mois. Malgré une bonne tenue ces derniers temps, la revue X-Men fera les frais de mes économies forcées ^^

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s