Green Lantern Saga n°2

Sinestro est le nouveau porteur de l’anneau de Hal Jordan qui est loin d’être enchanté par la situation… De leur côté John Stewart et Guy Gardner enquêtent sur les meurtres de membres du Corps. Kyle Rayner, quant à lui, se débat avec tous ces anneaux de couleurs différentes, qui l’ont mystérieusement choisi comme leur élu ! Enfin, sur Ysmault, Atrocitus fait dans l’introspection et s’apprête à prendre une décision qui risque de bouleverser le corps des Red Lanterns.

Green Lantern Saga n°2 contient les épisodes U.S Green Lantern #2 scénarisé par Geoff Johns et dessiné par Doug Mahnke, Green Lantern Corps #2 scénarisé par Peter Tomasi et dessiné par Fernando Pasarin, New Guardians #2 scénarisé par Tony Bedart et dessiné par Tyler Kirkham et Harvey Tolibao, Red Lantern Corps scénarisé par Peter Milligan et dessiné par Ed Benes.

Geoff Johns continue sur sa (déjà longue) lancée avec la série Green Lantern. En un mot comme en cent : c’est excellent. L’histoire captive, se focalisant sur les rapports complexes qui (dés)unissent Jordan et Sinestro. Ce dernier a un charisme écrasant et impressionne à chaque planche. Doit-on lui faire confiance ? Johns régale en jouant vraiment sur l’antagonisme entre les deux personnages, et instaure une relation maître élève pas forcément du goût de Hal Jordan. Doug Mahnke se charge de mettre en images cette histoire, ce qu’il fait avec toujours autant d’efficacité. Green Lantern Corps s’avère être prenante. Je trouvais que c’était la moins immersive des autres séries lors du premier numéro (je ne suis pas fan de Guy Gardner). J’avais tort, tant cette histoire prend de l’ampleur ici. Bedart et Pasarin livrent un épisode punchy dont la conclusion ne peut que nous rendre impatients de lire la suite.

La série New Guardians se concentre sur le dernier green lantern d’origine humaine, Kyle Rayner. celui-ci a la particularité de ne pas avoir été choisi pas son anneau, mais directement par Ganthet, un des gardiens. Au delà de ses activités en tant que membre du Corps, les choses dégénèrent lorsque des anneaux de couleur différentes semblent le choisir comme leur élu. Ganthet lui-même ne pourra pas lui apporter de réponse … Un épisode inétressant, même si on ne sait pas encore où Bedart veut en venir. Quant à la série Red Lantern Corps, elle démarre en douceur, avec un Atrocitus en pleine introspection. Désireux de consolider son leadership et de faire évoluer son armée, il s’apprête à prendre une décision cruciale. On pense bien savoir sur qui va se porter ce choix, mais si tel était le cas, cela s’avèrerait plus que risqué et … prometteur (pour ne pas dire sanglant). La série se suit avec un réel intérêt, et se révèle être une excellente surprise.

Green Lantern Saga s’impose comme la revue cosmique capable de rivaliser avec le bimensuel Marvel Universe (surtout avec la fin des Gardiens de la galaxie et le départ annoncé du duo Abnett/Lanning). La qualité du sommaire est homogène de la première à la dernière page. Si ce n’est pas déjà fait, laissez-vous guider par la lumière de la lanterne !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s