Marvel Universe Hors-Série n°13 : Marvel Universe vs Wolverine

Une épidémie transforme les humains en de véritables enragés cannibales. Les super héros sont également contaminés. L’épidémie avance très vite, et les plus grands cerveaux comme Red Richards, Hank Pym ou Hank Mc Coy peinent à trouver la solution. Dans les rues, la situation dégénère sous les yeux et les griffes d’un Wolverine qui pensait avoir tout connu.

Marvel Universe Hors-Série n°13 contient les épisodes U.S Marvel Universe vs Wolverine #1-4 scénarisés par Jonathan Mabberry et dessinés par Laurence Campbell.

Voici donc le numéro qui revient sur les évènements relatés dans la mini série Marvel Universe vs the Punisher. On découvre en détail ce qui s’est passé au début de l’épidémie. Qui de mieux qu’un témoin de l’Histoire pour apporter ces précisions ? Wolverine est donc au coeur de l’intrigue. De la découverte des premiers infectés à la tentative de répondre à la maladie, jusqu’à la lutte pour la survie, le mutant nous entraîne avec lui au coeur de l’enfer. Tout commence lorsque Spider-Man dévore le Rhino devant les caméras du monde entier. Le cas semble isolé. Au cours d’une mission, Wolverine perd sa partenaire dans des circonstance particulièrement violentes. Alors qu’il mène l’enquête, les évènements s’accélèrent. Spider-man n’était que le patient zéro, les cas se multiplient. Alors que les cerveaux tentent d’apporter une réponse à l’épidémie, Wolverine multiplie les actions sur le terrain.

Jonathan Mabberry revient sur son histoire post apocalyptique initiée précédemment. Avec cette mini-série, il prend le parti de raconter une histoire d’horreur, éclipsant là encore toute velléité super héroïque.  Après tout, les vengeurs et consorts ne sont que des hommes face à la maladie. On assiste aux débuts de l’épidémie. Il est intéressant de suivre Wolverine et les scientifiques dans leur manière de répliquer (surtout quand on sait comment ça devrait se terminer). Combattant solitaire agissant avec ses propres méthodes, Logan prend finalement conscience que les évènements le dépassent et qu’il ne s’agit plus de se livrer à une vendetta personnelle. Il devient alors l’agent de terrain dont les cerveaux ont besoin pour avancer. On le retrouve aux côtés d’autres survivants comme Captain America, ou le Punisher, que la situation place au premier plan. Mabberry en profite pour dévoiler ici certains évènements évoqués dans la mini-série précédente.

Laurence Campbell s’occupe de mettre en images ce récit. Son style sec et rugueux, sombre et violent nous plonge en pleine fin du monde. Là où Marvel Universe vs Punisher surfait sur la vague du survival post apocalyptique à la Mad Max, Marvel Universe vs Wolverine verse dans le thriller horrifique. Cette impression est donc renforcée par les planches de Campbell, dont certaines sont particulièrement réussies (la découverte d’Angel, la bataille du pont de Goethals).

Marvel Universe vs Wolverine s’avère être le complément idéal (et indispensable) au Marvel Universe Hors-Série n°9 (critiqué juste en dessous de cet article). Après le Punisher, c’est encore à travers les yeux d’un anti-héros de grande classe qu’on suit cette chronique d’une fin du monde. Les histoires alternatives et post apocalyptiques sont nombreuses. mais celles de Jonathan Mabberry valent le coup d’être lues. On en redemande.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s