Batman T.1 : La cour des hiboux

Après une longue période d’absence, Bruce Wayne est de retour sous le amsque de Batman, à la poursuite d’un mystérieux assassin aux allures de hibou, et dont la prochaine cible n’est autre que … Bruce Wayne. Plus il progresse dans son enquête, plus le chevalier noir rassemble d’éléments sur les motivations de son ennemi. Il découvre alors une sombre vérité mêlant la famille Wayne aux fondations troubles de Gotham City.

Batman T.1 : la cour des hiboux contient les épisodes U.S Batman #1-7 (version New 52) scénarisés par Scott Snyder et dessinés par Greg Capullo.

La cour des hiboux est le premier arc de Snyder et Capullo sur la série Batman, suite au relaunch de l’univers DC Comics. Le scénariste avait déjà frappé un grand coup lors de son premier travail sur la chauve-souris, avec la mini-série Sombre reflet, parue chez Urban en deux tomes. Il persiste et signe avec une histoire encore une fois captivante. Snyder plonge dans les rues de Gotham City, où les légendes urbaines sont plus vraies que nature. La force du scénario est de parvenir à traiter la ville comme un personnage à part entière, sorte de cannibale fait de béton, de verre et d’acier, qui vampirise tous ceux qui y (sur)vivent, qu’on soit un citoyen lambda ou qu’on se somme Bruce Wayne.

La cité est indomptable, elle n’épargne personne et réserve bien des surprises, y compris à un Batman aux abois. En collaboration avec le commissaire Gordon, il met à contribution tous ses talents de détective pour enquêter sur un meurtre. L’assassin signe son crime avec l’effigie du hibou. Un nouveau psychopathe arpente les rues de Gotham, ou pire, serait-ce le moment pour une organisation secrète de se révéler au grand jour ? Au fur et à mesure qu’il avance dans ses investigations, Batman comprend toute l’étendue de son ignorance sur ce que cache Gotham.

C’est un des éléments que le scénariste avait commencé à mettre en place dans Sombre reflet, mais qui prend toute son ampleur ici. Snyder s’amuse avec le personnage, en le baladant dans les recoins encore inexplorés de la ville. Il torture Batman, aussi bien physiquement que psychologiquement. Gotham elle-même se charge de le renvoyer à sa simple condition de sociopathe dévoré par ses obsessions. L’intrigue se veut particulièrement sombre et violente, et n’est pas sans rappeler ce qu’a pu faire Grant Morrison, notamment dans le second tome de Batman : R.I.P.

C’est Greg Capullo qui est en charge de mettre en images cette histoire. Force est de constater que l’artiste semblait né pour dessiner Batman. Son style punchy, ultra dynamique et cartooney colle à merveille à l’ambiance instaurée par Snyder. Les planches alternent entre le lumineux et le carrément sombre. Il s’amuse lui aussi à torturer le chevalier noir, mais aussi le lecteur. Il joue sur la composition des planches et sur le sens de lecture, pour mieux déstabiliser le lecteur et le plonger dans le même état de confusion que Batman.

Au niveau du travail éditorial, Urban livre encore une fois une (très) bonne copie. L’album est cartonné, et propose des bonus intéressants. Au delà de la galerie de couvertures, et de covers alternatives, on a droit à des études et des croquis de Greg Capullo. Surtout, on profite des extraits de scénario de Zack Snyder, ce qui est toujours intéressant pour les auteurs en herbe (et qui manquent dans les livres consacrés à Grant Morrison). Un album qui apparaît complet.

La cour des hiboux propose ni plus ni moins que le lancement en fanfare de Batman version new 52. Snyder et Capullo s’avèrent être un duo de choix avec qui explorer les rues sombres de Gotham. Une vraie réussite à mettre au crédit des deux hommes qui s’apprêtent à marquer à coup sûr la légende du Batman. Vivement la suite !

8 réflexions sur “ Batman T.1 : La cour des hiboux ”

  1. Bonjour,
    Merci pour ton article et ses precisions. As tu des informations sur la possible sortie de ba tm an et robin en format brochė chez urban (comme la cour des hiboux).
    Je viens de me remettre aux comics et ton site est rellement un repère pour le nouveau néophyte que je suis. Bravo pour ton travail.

    1. Hello et bienvenue sur C.B.S😉 Merci pour ce que tu as écrit, car ce blog est né de la volonté entre autres de permettre à qui voudrait découvrir l’univers des comics d’avoir quelques tuyaux pour mieux s’orienter, simplement.🙂
      Pour ce qui est de la série Batman & Robin, rien n’est prévu en librairie pour l’instant. Les séries kiosques resteront exclusives aux revues de type SAGA, seules les trois séries phares (Batman, Justice League et Green Lantern) bénéficient d’une exploitation sur les deux marchés, kiosque et librairie.

  2. Tu crois que Detective Comics en ce moment dans Batman Saga a des chances de se retrouver en librairie tout comme la cour des hiboux ? Pour l’instant rien ne l’indique mais je voudrais vraiment l’intégralité de l’histoire en un seul livre.

    1. Je n’ai pas plus d’éléments que toi sur le sujet. Ceci dit, je pense que si une série de la revue (autre que la série titre Batman) devait être publiée en librairie, ce serait celle là. Detective Comics a d’ailleurs régulièrement fait l’objet de publications en librairie. Urban a d’ailleurs diffusé « Sombre reflet » en librairie.
      Si certaines séries bénéficient d’un succès d’estime qui soutient les ventes en kiosque, pourquoi ne pas trouver un jour Flash, Detective Comics ou Supergirl en librairie ?

  3. Pas grand chose à ajouter. Scénario béton, dessins trés bons (tu as raison de parler de la mise en page qui renforce la paranoia et la schizophrénie palpables du récit), travail éditorial soigné (Urban ne sa plantera-t’il donc jamais? Si! Leur site est un calvaire. C’est bien ma seule critique à leur égard). Bref, une impression d’ensemble qui flirte avec le sans-faute. Même si mon portefeuille n’est pas d’accord, les suites viendront s’ajouter à ce petit bijou dans ma bibliothèque. Les Marvel (de moins en moins en surnombre dans les étagères au fil des mois) n’auront qu’à faire de la place…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s