DC Saga n°3

Les plus grands héros forgent une alliance et vont enregistrer un renfort de poids (et de charme) avec Wonder Woman ! Dans sa série régulière, Superman continue d’enquêter sur les créatures qui l’attaquent successivement, avec pour seul indice le nom de sa planète natale : Krypton. Flash poursuit quant à lui ses investigations pour découvrir qui se cache réellement derrière l’armée de clones qu’il affronte. Quant à Supergirl, elle découvre toute la vérité sur Krypton de la voix même de Superman, et à la stupeur succède la douleur.

DC Saga n°3 contient les épisodes U.S Justice League #3 scénarisé par Geoff Johns et dessiné par Jim Lee, Superman #3 scénarisé par George Perez et dessiné par Nicola Scott, Flash #3 scénarisé et dessiné par le tandem Francis Manapul et Brian Buccellato, et Supergirl #3 scénarisé par Michael Green et Mike Johnson et dessiné par Mahmud Asrar.

Puisque je lis les albums librairie édités par Urban, vous retrouverez mes impressions sur la série Justice League dans mon article consacré à Justice League T.1 : Les origines. On démarre donc cette review avec la série Superman, décidément le maillon faible de DC dans les kiosques français. Superman affronte un troisième élémentaire, sans en apprendre plus. Le scénario de Pérez est laborieux, et au fil des épisodes on en vient à ne plus s’investir dans l’histoire, malgré un léger regain d’intérêt dans le numéro précédent. Quand le fond est défaillant, on peut toujours se contenter de la forme, à condition qu’elle fasse oublier le reste. Or, même si Nicola Scott propose des planches de bonne facture, elles ne sont pas suffisamment impressionnantes pour y parvenir. Au moins, la série a le « mérite » de rendre encore plus insupportable l’attente du premier tome d’Action Comics, signé Grant Morrison. D’autant plus qu’il y est fait référence dans cet épisode.

La suite est plus intéressante. Flash a trouvé son rythme de croisière. Il impressionne par sa puissance, notamment lors de la séquence ou il évite un crash d’avion. Je rappelle pour ceux qui auraient raté DC Saga n°2 que Flash s’est découvert la capacité étonnante de connecter son cerveau directement à la force véloce (source de ses pouvoirs). Le duo Manapul / Buccellato, qui officie en tandem tant au scénario qu’au dessin, s’amuse avec ce personnage, et le lecteur avec. L’intrigue se développe à un rythme parfaitement maîtrisé et les planches recèlent quelques bonnes idées. Le relaunch semble avoir définitivement réhabilité le personnage au yeux du grand public. Un arc que je relirai certainement d’une traite, pour en saisir toutes les subtilités (les histoires de paradoxe temporel, de vitesse lumière et cie … que voulez-vous, j’ai un petit cerveau).

C’est Supergirl qui conclut la revue. La jeune kryptonienne est désorientée par son arrivée sur la Terre, mais également par le fait que de nombreuses années se sont écoulées. Surtout elle apprend de la bouche de Superman (le bébé qu’elle était censée protéger !) que la planète Krypton n’est plus. Dans un moment de faiblesse elle s’enfuit. c’est le moment que choisit l’ennemi pour frapper. La série Supergirl continue de surprendre par sa qualité. On apprécie la dimension psychologique du scénario, qui se concentre sur ce petit bout de femme fragile (mais potentiellement une des plus puissantes de l’univers). Mahmud Asrar est décidément très à l’aise avec Kara Zor-El (moins avec la coiffure de son illustre cousin), même s’il semble moins en forme que dans les épisodes précédents.

DC Saga n°3 reste une revue de qualité, malgré un sommaire moins homogène en terme de qualité. Si Justice League divertit, si Flash ressuscite, si Supergirl s’avère une bonne surprise, Superman est quant à lui bien en dessous de ce qu’on pouvait attendre de lui. La situation de l’homme d’acier vaut à la revue d’être en deçà des deux autres proposées par l’éditeur en kiosque. Croisons les doigts pour que le kryptonien s’en sorte mieux en librairie (ça ne devrait pas être difficile).

DC Saga n°3 : les covers

4 réflexions sur “ DC Saga n°3 ”

  1. Alors pour le coup (et je dois être le seul), Superman m’intrigue par son scénario et je pense que c’est le choix du dessinateur qui a tendance à désorienter et donc désintéresser du reste (il est bon, mais je pense qu’un dessinateur moins classique et plus explosif aurait été plus indiqué).
    Flash est mon régal acec JLA.
    Par contre supergirl (tout comme Batgirl dans Batman saga) j’accroche pas du tout… Et pourtant je ne suis pas misogyne (lol)…

    1. Chacun ses goûts … et fort heureusement d’ailleurs. En ce qui concerne Superman, selon moi, le scénario de Perez n’évolue pas d’un iota depuis le premier épisode. Trois épisodes, trois élémentaires, et en regardant l’horizon, on ne va rien poindre de nouveau. Quant au principe du relaunch, il ne suffisait pas d’annuler la relation qu’il entretenait avec Loïs Lane (un des piliers fondateurs du personnage) en le remplaçant par … rien. Le hic avec cette série je pense, est qu’elle n’est pas publiée parallèlement à Action Comics, qui est la série censée présenter le Superman version New 52. Quant aux dessinateurs, honnêtement, même si je ferai pas de Jesus Merino ou Nicola Scott des artistes à encenser, leur travail ne me choque pas (il ne me fascine pas non plus). j’ai de la chance, j’aurais pu trouver çà moche ^^
      Pour ce qui est de Supergirl, j’aime bien le parti-pris qui consiste à jouer sur l’état émotionnel du personnage. Et puis, j’aime bien ce que fait Mahmud Asrar, même si je trouve que dans le numéro présent, il est un petit peu en dessous (la faute à l’encreur et au coloriste, différents sur cet épisode ?). Quant à Batgirl, même si sa nouvelle version est assez bancale (le Joker lui a bien tiré dessus la laissant paralysée, mais elle gambade comme aux premiers jours dans cette série), je trouve l’histoire assez dynamique et bien illustrée. même si je pense que la psychologie du personnage se prête à une ambiance plus sombre et dépressive. mais je lirai Batman Saga ce soir, donc ….

  2. Je te plussoie, Superman n’est vraiment pas folichon, et je doute que çà s’arrange. Enfin, il reste trois bonnes séries, c’est déjà pas mal !

    1. George Perez a quitté la série au bout de quelques épisodes (le 6ème ou le 9ème, je ne sais plus), donc on peut espérer que le scénariste suivant soit un peu plus concerné … N’importe comment, je misais dès le départ sur Action Comics😉 mais j’avoue que ça me fait mal de voir que dans les New 52 (publiés en France), celui qui s’en sort le moins bien est l’homme d’acier …

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s