Venom

Son identité civile est multiple, puisqu’il a eu plusieurs personnages pour hôte. Venom est un symbiote d’origine extra-terrestre, ramené involontairement par Spider-Man sur Terre à l’issue des Guerres Secrètes. Il a l’apparence d’un liquide visqueux noir, qui, lorsqu’il se mélange à l’apparence humaine, représente une version noire et dégénérée du costume de Spider-Man. S’il agit la plupart du temps en solo, il lui est arrivé de rejoindre d’autres formations criminelles comme les Sinister Six ou les Thunderbolts.

Le symbiote extra-terrestre apparaît pour la première fois dans le cross-over Secret Wars #8 en 1984, mais Venom tel qu’on le connaît désormais apparaît pour la première fois Amazing Spider-Man #300 en Mai 1988, par David Michelinie et Todd Mc Farlane.

Venom eut plusieurs hôtes, plus ou moins volontaires. Le premier fut Peter Parker lui-même, alias Spider-Man. Au cours des Guerre Secrètes se déroulant sur une autre planète, le costume de Spider-Man fut détruit. Le héros découvrit un nouveau déguisement, avec lequel il revint sur Terre, sans se douter qu’il s’agissait là d’une entité vivante. Ce n’est que plus tard qu’il découvrit la vérité et conscient du danger qu’il représente, parvint à s’en débarrasser. Le symbiote prit alors possession d’Eddie Brock, ancien journaliste déchu. Son identité est alors connue du S.H.I.E.L.D, mais également de Pete Parker et Adrian Toomes. Ce criminel est un célibataire sans famille, dont le seul membre connu était Ed Brock Sr (père, décédé). Lorsque Brock apprit qu’il était atteint d’un cancer, il décidé de mettre le symbiote en vente aux enchères pour financer les soins. Il fut récupéré par Don Fortunato, le chef de la mafia locale, qui lui attribua son fils comme hôte, afin que ce dernier puisse prouver sa supériorité aux membres du gang. Mais Venom comprit vite que son porteur était un lâche et n’était pas assez enragé pour lui permettre d’éliminer Spider-Man. Il réussit alors à convaincre Mc Gargan, alias Le Scorpion, de s’allier avec lui. De l’alliance entre Le Scorpion et le symbiote résulta un Venom aprticulièrement violent et psychopathe, accentuant les troubles de Mac Gargan, faisant de lui un vilain extrêmement dangereux.

Lors de la guerre civile opposant les super héros entre eux, il intégra les Thunderbolts de Norman Osborn, puis, au cours du Dark Reign, les Dark Avengers en se faisant passer pour Spider-Man aux yeux du grand public. Lorsque Norman Osborn et son équipe furent arrêtés, Mac Gargan fut incarcéré dans le raft, la prison du S.H.I.E.L.D. L’hôte lui fut retiré. Mais le gouvernement était bien décidé à se servir de son potentiel pour des missions de black OPS. C’est là que Flash Thompson, un des meilleurs amis de Peter Parker, rendu infirme à la guerre, se porta volontaire pour servir de nouveau son pays. Mais Venom est-il contrôlable ? On le découvrira en suivant la série Venom, publiée en France dans la revue Spider-Man Universe.

Venom possède les mêmes pouvoirs que Spider-man (probablement parce que ce dernier a été le premier à porter le symbiote), c’est-à-dire les réflexes et l’agilité de l’araignée proportionnellement à sa taille, la faculté à adhérer aux surfaces et celle de créer et projeter de la toile d’araignée. Il génère sa toile du dos de ses mains ou du dessous de ses paumes. Sa toile est organique, ce qui lui permet d’en produire de façon presque illimitée, bien qu’il risque d’être un peu affaibli s’il en utilise trop en une seule fois. Elle est aussi plus résistante que celle de Spider-Man, et se dissout d’elle-même au bout d’un certain temps. En plus de la toile, Venom peut aussi former des tentacules depuis son symbiote pour agripper des objets, capables de s’étendre sur de grandes longueurs. Ses mains sont pourvues de griffes pouvant servir comme armes de corps à corps, et sa mâchoire est garnie de crocs acérés qu’il peut utiliser pour mordre d’autres créatures. Eddie Brock et Mac Gargan ont tous deux fait usage de cette capacité à certains passages pour dévorer des êtres humains.

Il possède aussi une force surhumaine, supérieure à celle de Spider-Man dans le cas de Brock et Gargan, tous deux étant plus musclés et plus forts naturellement que Peter Parker en tant qu’humain normal. Angelo Fortunato possédait quant à lui une force surhumaine, mais inférieure à celle des autres Venom. Le corps de Venom est extrêmement résistant, capable d’endurer des coups ou des chutes qui tueraient un humain, et le symbiote soigne rapidement la plupart de ses blessures. Il possède aussi des capacités illimitées de métamorphe, lui permettant de se camoufler à la manière d’un caméléon. Pire encore, il échappe au sens d’araignée du Tisseur, qui ne peut donc pas voir venir ses attaques comme avec ses autres ennemis. Les méthodes de combat de Spider-Man étant en grande partie basées sur son sens d’araignée, ce dernier s’en trouve en général très affaibli. Néanmoins, Venom possède deux faiblesses : il est vulnérable aux fortes ondes sonores, qui obligent son symbiote à se séparer de son hôte, et au feu, qui peut le brûler.

Venom est apparu au cinéma dans le film Spider-Man 3, réalisé par Sam Raimi en 2007. L’hôte filmé à l’écran était Eddie Brock, interprété par l’acteur Topher Grace.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s