J.H. Williams III

J.H. Williams III est un dessinateur et scénariste de comics qui travaille habituellement avec l’encreur Mick Gray. Il se fit connaître comme artiste sur l’éphémère série Chase de DC Comics (11 épisodes publiés entre 1997 et 1998), sur laquelle il travailla avec le scénariste D. Curtis Johnson. Avant cela, il était le dessinateur de la mini-série en quatre parties Deathwish (publiée entre 1994 et 1995) publiée par Milestone Media, qui intégra ensuite DC. Deathwish était écrit par Adam Blaustein et encré par Jimmy Palmiotti.

Le projet suivant de Williams fut Promethea (32 épisodes, publiés de 1999 à 2005) pour le label America’s Best Comics de Wildstorm Comics avec le scénariste Alan Moore. En 2001, l’épisode 10 de la série reçut le Eisner Award du meilleur épisode ou meilleure histoire (Best Single Issue/Single Story). En 2005 Williams lança une nouvelle série, cette fois-ci avec le scénariste Warren Ellis, Desolation Jones.

Dans la foulée, il rejoindra Grant Morrison pour Seven Soldiers, avec qui il collaborera de nouveau pour trois épisodes de Batman intitulés The Black Grove. Ce passage dans l’univers de Gotham agira comme une sorte de révélateur aux yeux du grand public, son travail sur les séries précédentes étant plus ou moins réservées à un cercle d’aficionados. Ces épisodes ont été réédités en France par Urban dans le premier tome de Grant Morrison présente.

Il s’associe ensuite avec le scénariste Greg Rucka pour ce qui allait le faire entrer définitivement au panthéon des artistes de comics reconnus. Ensemble, ils travaillent sur la série Batwoman, véritable coup de tonnerre visuel. John Williams III saisit toute la complexité et la richesse du personnage et met en application toute la force de son art. Son sens du découpage original et dynamique, aux forts accents de théâtre, fait merveille, associé à sa capacité à restituer la psychologie des personnages qu’ils dessinent. Ses influences gothiques parachèvent la maîtrise graphique dont l’artiste fait preuve sur la série.

3 réflexions sur “ J.H. Williams III ”

      1. Elegie est un régal pour les yeux, que ce soit pour le dessin ou la composition des pages, franchement c’est du bon.
        Hâte de lire ce qu’il a pu faire d’autre !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s