Batman Saga n°4

Batman remonte la piste qui le mènera à la cour des hiboux. D’un autre côté, il affronte le taxidermiste et ses sbires. Dans Batman & Robin sont en mauvaise posture, piégés par Morgan Ducard ! Quant à Batgirl, elle est plus que jamais décidée à empêcher le Miroir de nuire.

Batman Saga n°4 contient les épisodes U.S Batman #4 scénarisé par Scott Snyder et dessiné par Greg Capullo, Detective Comics #4 scénarisé et dessiné par Tony Daniel, Batman & Robin #4 scénarisé par Peter Tomasi et dessiné par Patrick Gleason, Batgirl #4 scénarisé par Gail Simone et dessiné par Ardian Syaf.

La cour des hiboux ayant fait l’objet d’un article, on attaque directement cette review par la série Detective Comics. Quitte à se répéter, autant le faire d’emblée. Tony Daniel est seul aux manettes, puisqu’il assure le scénario et la partie graphique. Et il fait du bon boulot. Detective Comics continue de nous plonger dans ce que Gotham a de plus noir et malsain. L’épisode divulgue quelques ramifications avec d’autres branches criminelles de la ville, faisant de cette série autre chose que Batman contre le méchant du jour. Une réussite, ponctuée par une dernière image qui fait froid dans le dos (et qui renvoie au début de l’arc).

La série Batman & Robin continue d’emporter mon adhésion. ce que j’y apprécie, c’est l’attention que porte Peter Tomasi à la relation compliquée entre Papa Bruce et Wayne Junior. Le personnage de Damian est très bien écrit, et met Bruce Wayne face à ses propres contradictions. L’atmosphère est tendue. Au niveau scénaristique, c’est à mes yeux une franche réussite. D’un point de vue artistique, plus je regarde les planches de Patrick Gleason, plus je trouve qu’il y a du Frank Quitely chez ce dessinateur. Il y a pire comme inspirateur ! J’apprécie la capacité de Gleason à restituer l’état psychologique d’un personnage par un dessin subtil. On pourrait lui reprocher un rythme lent, mais ce serait vitre oublier son parti-pris. Une série que je prends énormément de plaisir à suivre.

Batgirl ferme le magazine. Si Ardian Syaf n’est pas toujours à la hauteur dans cet épisode (Batgirl semble avoir quelques problèmes d’équilibrage et de parallélisme ^^), il continue de livrer des planches agréables et plus douces apr rapport à ce qui précède. L’épisode est intéressant dans la mesure où le scénario de Gail Simone avance. On assiste à l’affrontement (final ?) entre l’héroïne et le Miroir. L’atmosphère qui règne lors de cette séquence est d’ailleurs immersive (le choix des couleurs associé au lieu). Puis, Barbara Gordon retourne à la vie civile, avant qu’on ne frappe à sa porte. Lorsqu’elle ouvre, elle découvre … quelqu’un qui donne l’impression que l’arc va opérer un virage à 180°. A moins que ce ne soit encore un coup de son adversaire ? On le découvrira très bientôt.

Batman Saga n°4 est encore une fois une bonne cuvée. Les séries arrivent à maturation (ne ratez surtout pas la série Batman dans le prochain numéro !) et captivent, jouant chacune sur une facette du chevalier noir. Seule Batgirl parvient à suivre le rythme imposé. La revue est un must en kiosque pour qui aime l’univers de Gotham.

Batman Saga n°4 : les covers

Une réflexion sur “ Batman Saga n°4 ”

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s