Batman Saga hors-série n°1 : Gates of Gotham

Alors que des explosions détruisent un à un les ponts de Gotham, Batman et ses alliés tentent de stopper le responsable des attentats. Une enquête qui va les amener à remonter jusqu’aux origines même de la cité.

Batman Saga hors-série n°1 contient les épisodes U.S de la mini-série Batman : Gates of Gotham #1-5 scénarisés par Scott Snyder et Kyle Higgins (dialogues) et dessinés par Trevor Mc Carthy.

Gates of Gotham est la deuxième incursion du jeune prodige du scénario Scott Snyder dans l’univers de Batman. Dès cette mini-série, on retrouve ce qui va marquer sa vision du Batmanverse : la volonté de replacer la ville de Gotham au coeur même de la vie du chevalier noir. Même si l’homme sous le costume est Dick Grayson. Snyder nous plonge d’entrée dans une sombre histoire de vengeance qui éclate au grand jour quand les ponts de Gotham explosent tour à tour. L’histoire met en parallèle deux époques : la contemporaine dans laquelle Batman enquête et trouve sur sa route Silence et le Pingouin, et la fin du XIXème siècle, lorsque les premières tours de Gotham transpercèrent le ciel. Une intrigue captivante, aux accents de steampunk, avec pour seul indice cette phrase énigmatique : « par les portes de Gotham, les familles tomberont ».

Pour passer de l’un à l’autre, l’artiste Trevor Mac Carthy joue sur la palette de couleurs. La Gotham d’aujourd’hui est colorée de rouge et de noir. Celle des origines est éclairée d’ocre, de bronze et de gris. C’est l’avènement de l’ère industrielle, et les Wayne jouent un rôle important. Les Wayne, mais également les Murphy (Silence), les Kane (Kate Kane alias Batwoman), mais aussi les Cobblepot (Le Pingouin). Snyder mêlent les générations qui luttent au sein d’une Gotham qui comptera les morts, mais restera debout. L’intrigue est basée sur une simple (mais ô combien) efficace histoire de vengeance. Mais pas que. Le récit se déroule avant le relaunch des séries DC Comics. Rappelez vous : sous le costume de Batman, ce n’est pas Bruce Wayne, bien occupé alors à mettre en place Batman Incorporated, mais Dick Grayson, premier Robin devenu Nightwing. C’est l’époque de Sombre reflet (chroniqué ici et ). Et ça se sent. Snyder joue sur les doutes d’un Grayson pour qui le fardeau de la succession semble trop lourd à porter. Le personnage prend une dimension vraiment intéressante sous la plume de Snyder, qui nous régale avec un Batman différent.

Tout Scott Snyder est dans cette mini-série. On pense à La Cour des hiboux pour sa mythologie qui remonte aux origines de Gotham, mais également à Sombre reflet pour le traitement des personnages. En plus, on a droit à des notes explicatives, des présentations de personnages et une galerie d’illustrations. Un hors-série hautement recommandable, donc !

Batman Saga hors-série n°1 : les covers

2 réflexions sur “ Batman Saga hors-série n°1 : Gates of Gotham ”

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s