Green Lantern Saga n°6

Une équipe de barbouzes se lance à l’assaut des Consevateurs, avec à leur tête Guy Gardner ! Les Nouveaux Gardiens continuent de découvrir le gigantesque vaisseau-mondes, mais l’exploration va prendre une tournure beaucoup plus musclée ! Quant aux corps des Red Lanterns, il s’apprête à accueillir une nouvelle recrue.

Green Lantern Saga n°6 contient les épisodes U.S Green Lantern #6 scénarisé par Geoff Johns et dessinés par Doug Manhke, Green Lantern Corps #6 scénarisé par Peter Tomasi et dessiné par Fernando Pasarin, New Guardians #6 scénarisé par Tony Bedard et dessiné par Tyler Kirkham, Red Lanterns #6 scénarisé par Peter Milligan et dessiné par Ed Benes et Diego Bernard.

Je ne reviendrai pas sur l’épisode de Green Lantern, puisqu’il a déjà été chroniqué sur le blog. Pendant que les lanterns captifs sont interrogés par leurs ravisseurs, Guy Gardner en a profité pour recruté des barbouzes, afin de lancer une mission de sauvetage. L’heure est à l’assaut, et ça va cogner ! Cet épisode de Green Lantern corps est totalement tourné vers l’action, dont le rythme enlevé est parfaitement mis en images par Fernando Pasarin. On assiste donc au dénouement de ce premier arc, qui laissera derrière lui la sensation d’avoir lu une très bonne série, avec ce zeste de bad ass attitude qui la démarque des autres productions cosmiques de DC. On en redemande !

New Guardians continue sur sa lancée, et s’avère de plus en plus prometteuse. L’exploration du gigantesque vaisseau-mondes va prendre une tournure plus musclée. Alors qu’ils sont séparés, les différents membres de « l’équipe » font connaissance avec une entité puissante bien décidée à chasser les intrus : Invictus. La lecture de la série est de plus en plus recommandable. C’est rythmé, coloré, et les péripéties s’enchaînent sans réel temps mort. L’histoire racontée par Tony Bedard a définitivement emporté mon adhésion. En plus, c’est dessiné par Tyler Kirkham qui se régale (et nous avec) sur la série.

Red Lanterns commence enfin à rentre dans le vif du sujet. Alors qu’Atrocitus passe ses nerfs sur Bleez, un membre du Corps meurt. Son anneau part donc à la recherche de son successeur et, c’est annoncé depuis quelques numéros, c’est sur Terre qu’il le trouve. L’élu en question a à peine le temps de se rendre compte du changement qu’il attire l’attention d’un certain Guy Gardner. Autant le dire, la rencontre est tendue ! L’histoire avance pour les red lanterns, et on va pouvoir sortir de la lutte de pouvoirs qui secoue le Corps, intéressante mais qui avait tendance à traîner en longueur. Une série que je prends du plaisir à lire, et qui devrait gagner en intensité dès le mois prochain. J’adresse néanmoins un petit bémol au duo d’artistes Ed Benes / Diego Bernard, pas toujours très inspiré.

Ce numéro de Green Lantern Saga confirme un sommaire qui repose sur des valeurs sûres, installées (je l’espère) pour encore longtemps. Décidément, une revue à ne pas rater pour les amateurs de cosmic comics.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s