Jean-Yves Mitton

Jean-Yves Mitton, dessinateur et scénariste de bandes dessinées français, est né en 1945 à Toulouse. Arrivé à Lyon en 1959, il s’inscrit aux Beaux-Arts après une scolarité écourtée. Il entre aux Ateliers des éditions Lug où il commence par retoucher les bandes étrangères pour se conformer aux demandes de la commission de censure. Puis, il crée ses premières planches dans le registre humoristique en reprenant Popoff ou Pim Pam Poum, mais aussi dans le registre réaliste avec Blek le Roc dont il dessinera de nombreux épisodes et couvertures.

En 1980, il réalise des épisodes du Surfeur d’argent avec Marcel Navarro, de Spider-Man et des 4 Fantastiques. En 1981, il crée Mikros un super-héros sous le pseudonyme de John Milton dans les pages de Mustang. Mikros passera ensuite dans Titans quand Mustang rechangera de formule. Il participera à la réalisation du dessin animé Blackstar pour TF1, et accompagnera Ciro Tota pour quelques épisodes de la série Photonik. Lors de cette période, il dessinera des dizaines d’épisodes du Fantôme du Bengale et de Herman Storm pour Semic International (inédits en France). Pour Lug, il imaginera également les séries de science-fiction : Epsilon, Kronos et Cosmo. Il publiera également chez cet éditeur, en 1994, un recueil de nouvelles de science-fiction en BD sous le titre Demain… les Monstres. Au rachat de Lug par Semic, il se lancera dans la production d’albums. D’abord avec François Corteggiani en 1987 avec l’Archer blanc pour le Journal de Mickey, puis Noël et Marie pour Pif Gadget.

Toujours avec Corteggiani, en 1990, il reprendra le dessin d’une série plus sombre : De silence et de sang aux éditions Glénat. Ensuite, il collabore avec les éditions Soleil : De 1991 à 2006, il anime la série Vae victis ! sur des scénarios de Simon Rocca, soit 15 albums. De 1992 à 2003, il dessine et scénarise trois albums de la série Les survivants de l’Atlantique puis il n’assure plus que le scénario des six autres albums, le dessin étant réalisé par Félix Molinari. De 1994 à 2000, il dessine et scénarise six albums de la série les Chroniques Barbares. De 1997 à 2008, pour les éditions Glénat, il scénarise et dessine : Quetzatcoalt, en sept volumes. En parallèle, de 1998 à 2003, il scénarise la série Attila mon amour ], six albums. En 2011, il réalise son premier album érotique hard, pour les éditions ANGE : Kzara ou « Les nuits barbares », chez qui il crée la série Messalina, elle aussi dans le registre coquin.

Source : Wikipédia

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s