Brightest Day T.1 : Secondes chances

Brightest-Day-T1Douze héros et vilains ont mystérieusement ressuscité, réveillés par une entité qui les charge d’une quête dans laquelle chacun joue un rôle particulier. Quel en est le but ? Alors qu’ils redécouvrent leurs proches et le monde qui les entoure, tous se demandent : ont-ils une deuxième chance où ne sont-ils que des morts en sursis ?

Brightest Day t.1 contient les épisodes U.S Brightest Day #0-7 scénarisés par Geoff Johns et Peter Tomasi et dessinés par Ivan Reis, Ardyan Syaf, Joe Prado, Patrick Gleason et Fernando Pasarin.

20131119_142513

Brightest Day est la suite directe de Blackest Night (chroniqué ici et ) crossover zombiesque qui aura marqué par le souffle épique qui balayait les planches des artistes Ivan Reis ou Doug Manhke. Geoff Johns y accumulait les séquences spectaculaires et les rebondissements en tout genre. Le scénariste est encore à la baguette pour Brightest Day (avec Peter Tomasi), et emprunte le même chemin, en compagnie d’autres protagonistes. Exit donc les Flash, Green Lantern ou autres Superman. Brightest Day se concentre sur le retour de certains héros et vilains disparus, qui aura conclu le crossover précédent. Les têtes d’affiche se nomment ici Aquaman, J’onn J’onnz, Deadman, Hawkman et Hawkgirl, et consorts.

On assiste donc aux retrouvailles d’Aquaman et Méra, et celles d’Hawkman et Hawkgirl, deux couples qui réapprivoisent la vie. Pendant ce temps, Firestorm se déchire, les deux adolescents qui fusionnent n’étant pas franchement sur la même longueur d’onde. Quant à Deadman, il est particulièrement perturbé par ce retour à la vie. D’autant plus qu’il devient le détenteur de l’anneau blanc, qui l’entraîne dans une spirale infernale. Et tout s’enchaîne. Il doit assigner une mission à chacun des ressuscités. Chacun d’entre eux à un rôle à jouer dans un plan que seule la lumière blanche connaît. Tout juste sait-on qu’une grande menace couve … C’est donc le personnage de Deadman qui sera le fil conducteur de Brightest Day, car c’est par lui que tout arrive. Le personnage est balloté par l’anneau blanc d’un bout à l’autre de l’univers DC, et se trouve même nez à nez avec l’antimonitor. LA chose est claire : il n’aura aucun répit tant que la quête ne sera pas accomplie.

Geoff Johns et Peter Tomasi continuent d’utiliser ce qui fait leur force scénaristique : l’enchaînement de rebondissements tous plus épiques les uns que les autres. Ils nous entrainent dans le sillage de Deadman, dans une course effrénée dont eux seuls connaissent la destination. Certaines séquences sont très réussies tant scénaristiquement que visuellement. On retiendra le passage où Hawkman et Hawkgirl revivent leurs morts et décident de mettre un terme à la malédiction qui pèse sur eux. Brightest Day y va de ses petiotes révélations, notamment concernant le lien entre Méra et Aquaman. Aquaman qui découvre que ses pouvoirs ne sont plus tout à fait les mêmes … Et comme un bonheur ne vient jamais seul, On assiste au retour de Black Manta, au moment même où J’onn J’onnz traque un mystérieux tueur en série … Johns et Tomasi servent une intrigue foisonnante et complexe, en multipliant les personnages. On sent pourtant un tout cohérent, même si on n’arrive pas encore à faire le lien. L’histoire est bien servie par des artistes en forme, avec en tête le toujours très bon Ivan Reis.

Le premier tome de Brightest Day pose les jalons de ce qui promet d’être une aventure haletante, pleine de rebondissements. Et comme je ne suis pas sadique, je vous propose de lire les chroniques des albums suivants dans la semaine !😉

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s