Brightest Day T.3 : Le retour du héros

La quête de Deadman pour trouver le nouveau champion de la Terre touche à sa fin. de leur côté, les héros ressuscités sont confrontés à leurs pires ennemis et doivent surmonter des épreuves aussi douloureuses physiquement qu’émotionnellement. Aquaman fait face à une invasion, J’onn J’onnz confronte la dernière représentante de son espèce et Firestorm combat l’anti-monitor ! Au terme de cette aventure, tous se demandent lesquels de ces revenants resteront pour de bon.

Brightest Day #17-24 scénarisés par Geoff Johns et Peter Tomasi et dessinés par Ivan Reis, Joe Parado, Ardian Syaf, Scott Clark, Patrick Gleason et Brightest Day Aftermath : the search for Swamp Thing #1-3 scénarisés par Jonathan Vankin et dessinés par Marco Castiello et Renato Arlem.

Voici donc le troisième et dernier tome consacré à Brightest Day, évènement qui aura secoué l’univers DC, en ayant notamment succédé à Blackest Night. Tout au long du récit (qui s’étale donc sur trois albums édités chez Urban), Geoff Johns lève le voile sur le retour des défunts et répond aux questions que posaient cette résurrection de masse. Ce dernier tome va apporter toutes les réponses. Quelle en est la raison ? Ce retour est il définitif ? Si non, qui gagnera le droit à la vie ? L’intrigue montrait les agissements des héros séparément et on suivait leur difficile retour à la vie. Maintenant, le dénouement est proche. voyons voir ce qu’il nous réserve.

Les personnages arrivent au bout de leur quête respective. Hawkman et Hawkgirl viennent à bout de Hath-Seth et de Khea Karamka (la mère d’Hawkgirl), dans l’espoir de mettre un terme définitif à la malédiction qui pèse sur eux, et ainsi vivre enfin ensemble. Firestorm affronte l’anti-monitor. Quant à Aquaman, il repousse l’attaque des forces de Sirène, la soeur de Méra (décidément, la belle famille …). Plus surprenant, Deadman prend goût à la vie, renoue des liens familiaux et débute une romance avec la Colombe. Ceci dit, le bonheur est de courte durée, car la lumière blanche met désormais son plan à exécution. C’est à elle de distribuer les cartes, et si douze d’entre eux sont revenus, tous ne resteront pas.

Deadman est encore une fois au centre de l’intrigue. C’est par lui que tout arrive. Alors que la situation semble se poser, l’anneau blanc l’embarque de nouveau pour une virée, cette fois ci plus … définitive. Et on va découvrir de façon surprenante le lien qui unit tous les protagonistes de Brightest Day. Le final se déroulera dans la forêt de Star City, véritable enjeu de toute l’histoire. La lumière blanche représente le pouvoir de la vie, de la terre. La bataille finale fait rage, associant élémentaires et héros dépassés, jusqu’à ce qu’on découvre l’identité du champion tant recherché …  Je spoile ou pas ? Allez va, pour ceux qui n’ont pas encore lu la saga, il s’agit de Alec Holland / Swamp Thing’ce n’est pas comme s’il n’était pas sur la couverture ;)).

20131119_105232

Johns et Tomasi auront mené un récit trépidant d’une grosse vingtaine d’épisodes, sur un rythme effréné. ils relient tous les fils de l’intrigue jusqu’à un final qui aura réservé son lot de surprises (bonnes et cruelles), avant le relaunch New52.

Pour ceux qui découvriront Brightest Day maintenant (comme moi), l’impact sera moindre (et ça m’aura donné envie de lire une série que j’hésitais à prendre faute de budget … ). ce qui n’enlève rien à ses qualités intrinsèques, à savoir un récit mené tambour battant et maîtrisé de bout en bout, superbement mis en images. Que demander de plus ?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s