Saga T.2

SAGA 2Après avoir échappé aux horreurs de la planète Clivage, à ses champs de bataille, et aux chasseurs de prime lancés à leur poursuite, Alana, Marko et leur fille Hazel, symbole d’une paix possible entre les deux peuples, s’apprêtent à relever leur plus grand défi : faire la connaissance des grands parents !

Saga tome 2 contient les épisodes U.S Saga #7-12 scénarisés par Brian K. Vaughan et dessinés par Fiona Staples.

Après un premier tome qui aura été un de mes grands coups de cœur, Saga revient pour un second opus toujours mis en cases et en bulles par le tandem Vaughan / Stapples. Sas sortie était donc très attendue avec cette question évidente : la suite allait-elle être à la hauteur du magnifique premier tome ?

Saga deuxième partie tient toutes ses promesses. On retrouve le couple formé par Alana et Marko, accompagné de leur bébé tout frais, Hazel (la narratrice de l’histoire). Et immédiatement, on reprend tous ses repères dans cet univers follement original, et à la fois tellement simple. Le couple maudit continue de fuir les menaces qui pèsent (lourdement) sur lui. Les deux tourtereaux sont traqués principalement par deux limiers, chacun mandaté par leur patrie respective. Le testament, chasseur de primes accompagné d’une petite troupe assez hétéroclite, ou encore le Baron IV, originaire de la contrée d’Alana et héritier de la famille royale.

Ce qui frappe, au delà de l’univers totalement dépaysant dans lequel le voyage nous entraîne, c’est la simplicité, la sincérité des émotions et des relations qui unissent les personnages. Vaughan va à l’essentiel, et le fait de confier la « voix off » au bébé n’y est pas étranger. Le récit baigne ainsi dans un doux mélange de tendresse et de mélancolie. l’auteur n’en oublie pas moins de faire avancer son histoire et étoffe son panel de personnages hauts en couleur avec les parents de Marko, son ex fiancée revancharde ou encore l’auteur qui est  à l’origine de « l’inspiration » d’Alana. On en apprend un peu plus sur le passé des deux principaux protagonistes, Vaughan levant le voile sur les conditions exactes de leur rencontre, mais également sur l’enfance de Marko.

Chaque chapitre s’ouvre sur une pleine page et est ponctué par un twist qui fonctionne à tous les coups. L’artifice est évident, simple mais diablement efficace. Il faut dire qu’en ce qui concerne la lise en forme, le récit est particulièrement bien servi par le dessin de Fiona Staples. l’artiste colle parfaitement à l’univers décrit par Vaughan, à tel point qu’on tient là une de illustrations parfaites de la mise en adéquation du fond et de la forme. L’étrangeté, la mélancolie, la tendresse et la violence transpirent des pages jusqu’à imprégner totalement le lecteur qui s’émerveille à la découverte d’un monde inconnu tout en plongeant dans l’intimité d’un couple de jeunes parents.

Saga T.2 marque la deuxième étape d’un voyage inoubliable. Définitivement un de mes gros coups de cœur. De là à dire que je n’ai pas autant pris mon pied depuis la lecture des Gardiens de la galaxie d’Abnett et Lanning, il n’y a qu’un pas. Une lecture que je recommande vivement.

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s