Batman T.3 : Le deuil de la famille

Batman 3A peine remis de son éprouvant combat contre la Cour des Hiboux, Batman voit revenir son pire cauchemar, le plus terrible de ses adversaires : le Joker ! Et cette fois-coi le clown prince du crime est décidé à détruire non seulement le chevalier noir, mais également tous les associés qui gravitent autour, à commencer par Alfred, son fidèle serviteur …

Ce troisième album de la collection DC Renaissance contient les épisodes U.S Batman #13-17 scénarisés par Scott Snyder et dessinés par Greg Capullo.

-

Voici donc en librairie le fameux arc intitulé Death of the family, très attendu puisqu’il met en scène le retour du Joker ! Et oui, le psychopathe avait disparu des écrans radars depuis un an, après être passé dans les mains du taxidermiste, autre criminel qui lui a retiré la peau du visage ! Alors qu’en est-il de ce retour en force ? Et bien autant être direct, on tient là le parfait exemple du pétard mouillé. Pourtant le début était prometteur. Après une entrée fracassante dans un commissariat dans lequel il fait une véritable boucherie, le Joker met son plan à exécution. Il est déterminé à détruire la bat family, et s’y prend en semant le doute dans l’esprit des équipiers de Batman. Ce dernier aurait en sa possession un carnet dans le quel le Joker révélerait connaître l’identité de chacun d’entre eux. Personne n’est à l’abri, les familles sont en danger, la peur s’installe aussi sûrement que le doute … et puis plus rien.

Joker-Joke

Le poids écrasant du Joker a inhibé toute imagination chez Snyder qui nous a habitué à beaucoup mieux. La tension palpable du début s’étiole au fil des pages, et la psychologie des personnages est survolée. Batman semble suivre les évènements, tel un pantin sans âme. Si le sens du dialogue du scénariste fait toujours mouche, son histoire s’enlise au fil des chapitres, jusqu’à un final aussi bancal que décevant. heureusement, les planches de Greg Capullo rehausse le niveau, sans toutefois parvenir à faire oublier la longueur du récit.

Le troisième tome de Batman chez Urban s’avère être une déception, bien loin de l’explosion de violence et de terreur que l’on redoutait. Un pétard mouillé que je vous dis !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s