emp

Empowered Volume 1

La charmante justicière masquée Empowered n’a pas une vie facile. Ses atouts sont indéniables… mais un peu trop moulés à son goût dans son super- costume. Pire encore, les pouvoirs du costume sont très erratiques et la laissent souvent démunie – et presque nue – dans des situations fort périlleuses… Malgré tout, elle affronte bravement l’adversité de sa vie de super- héroïne au rabais, aidée par son petit ami méchant à croquer et de sa copine ninja alcoolique, sans parler des conseils maléfiques du seigneur démon en captivité qui regarde la télé dans son salon…

Attention, comics pour adulte ! Enfin doit-on le nommer comme tel, tant on se trouve ici à la croisée des genres ? Empowered, c’est avant tout la rencontre entre le manga et le comic. Adam Warren est un américain passionné de culture asiatique. Il a donc décidé de marier le genre superhéroïque à la technique de narration et la tradition visuelle héritées du manga en créant Empowered. Mais comment est né le projet ? L’auteur / dessinateur connut un succès croissant lors des conventions, pendant lesquelles les fans lui commandaient très majoritairement des dessins de demoiselles en détresse (comprenez bombes sexuelles en fâcheuse posture). A la longue, une superhéroïne blonde est venue de manière récurrente nourrir les fantasmes de fans tout émoustillés de repartir avec un dessin de Warren. Ce dernier choisit donc de lui consacrer une série. Ainsi naquit Empowered.

Emp, pour les intimes (ce que le lecture va vite devenir), est donc une superhéroïne blonde dotée d’un costume lui conférant ses pouvoirs. La tenue est bien évidemment très moulante (empêchant le port de sous-vêtements sous peine de plis disgracieux), mais surtout très fragile. Il a ainsi une fâcheuse tendance à céder au moment le plus inopportun, au grand dam de la demoiselle, mais pour le plus grand plaisir du lecteur. Et des moments inopportuns, la série n’en manque pas puisque Emp est une novice en matière de superhéroïsme (comprendre justicière ratée). Comme elle est un tantinet naïve et très exposée, les séances de coquineries seront nombreuses. Alors, Empowered est une série pour lecteurs boutonneux méconnaissant les charmes de la gente féminine ? Au premier abord, je serais tenté de répondre que oui. Mais non.

La série se veut délicieusement sexy, mais aussi franchement irrévérencieuse. Warren parodie le genre superhéroïque, en se moquant (en apparence) de son héroïne, mais elle n’est pas la seule victime de son humour satyrique. le lecteur en fait les frais, l’auteur jouant sur l’aspect sexy du personnage pour mettre en avant ses fantasmes, et jouer avec. Ainsi Emp n’hésite pas à interpeller directement le lecteur et établir avec lui une relation particulière. Vu comme çà, ça me rappelle quelqu’un … Dégénéré, psychopathe, hilarant … Deadpool ? Le traitement narratif peut également surprendre, avec des premières histoires très courtes, certaines ne dépassant pas les quatre planches. On pourrait se demander où Warren veut en venir, mais on se rend compte qu’au fil des pages, il dresse le tendre portrait d’une jeune femme pas si différente des autres (mais qui reste quand même toujours sexy !). Une histoire se dessine peu à peu, et les différents personnages s’installent progressivement (au premier rang desquels Ninjette).

D’un point de vue graphique, le style de Warren reste fortement marqué par le manga. Ses dessins sont crayonnés, parfois brouillons dans leur mise en cadre, mais cette impression s’étiole au fur et à mesure qu’on avance dans les pages. Il faut dire que le lecteur est bien aidé par la plastique irréprochable du personnage principal.

Si Empowered fit grand bruit à sa sortie (il y a de cela quelques années), c’est pour son côté tant sexy qu’irrévérencieux. Si on ne tient pas là le chef d’oeuvre qui révolutionnera le genre, on ressort de cette lecture du premier volume avec un arrière-goût sympathique, qui donne envie d’en découvrir plus sur l’histoire (en ce qui concerne l’anatomie, c’est fait). Dommage que Milady Graphics ait choisi d’arrêter la publication en France au quatrième volume.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s