Green Lantern T.3 : La troisième armée

Hal Jordan et Sinestro semblent avoir péri face à Black Hand. Leur anneau sélectionne un  nouveau Green Lantern : Simon Baz, jeune homme lancé dans une course poursuite avec la police de Dearborn. Son baptême du feu l’opposera à la Ligue de Justice et à la menace de la troisième armée !

Green Lantern T.3 : La troisième armée contient les épisodes de la série U.S Green Lantern # 0 et #13-16, Green Lantern Corps #16, ainsi que Green Lantern Corps annual #1.

Voici donc la suite des aventures de Green Lantern, parues cet été chez Urban Comics dans la collection DC Renaissance. Alors que Sinestro et Hal Jordan sont rendus impuissants, il fallait bien trouver un successeur pour contrer les plans ourdis par les Gardiens, bien décidés à exterminer le Corps qu’ils ont eux-même créés … Geoff Johns fait entrer en scène Simon Baz, jeune musulman en délicatesse avec la police de la ville de Dearborn. braqueur de voitures occasionnel, l’homme se retrouve en possession d’un véhicule piégé par une bombe. Une explosion plus tard, Baz est interpellé par les autorités qui tient le coupable tout trouvé. Seul un des agents chargés de l’enquête tentera de creuser l’affaire pour aller au delà des apparences.

Geoff Johns introduit donc un super héros musulman, à grands renforts de préjugés sans sacrifier au politiquement correct (il vole des voitures, mais pour la bonne cause) qu’il utilise pour mieux leur tordre le cou. Tous les terroristes ne sont pas arabes, tous les arabes ne sont pas terroristes. La révélation de l’identité du poseur de bombes donnera l’occasion de faire passer le message. En enfonçant le clou à la manière de Geoff Johns, pas toujours très subtile. Une fois les présentations faites, force est de constater que le personnage ne manque pas de charisme, que son intégration est réussie. Il apporte un peu de sang neuf et certaines de ses actions amènent des questions sur son devenir au sein du DCverse (la séquence de l’hôpital).  Du côté de l’intrigue, c’est comme toujours mené tambour battant, même si on sent que Johns arrive au bout d’un cycle. Il arrive d’ailleurs au terme de son long run sur la série, qui aura marqué la carrière de Green Lantern. Les Gardiens mettent leur menace à exécution, et prévoient ni plus ni moins que l’assimilation des espèces vivantes au sein de leur troisième armée, censée remplacer le corps des Green Lantern aussi imparfait à leurs yeux que celui des Traqueurs. D’un point de vue graphique c’est le très efficace Doug Mahnke qui assure la majorité du spectacle, et comme d’habitude, ça fonctionne à merveille. C’est beau dynamique, explosif. Bref le lecteur en prend plein les mirettes.

Ce troisième album de Green Lantern confirme la qualité déjà bien établie de la série sous la houlette de Geoff Johns, et promet un dénouement explosif dans le prochain tome à paraître, le 13 Février 2015.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s