Mon année lecture : 2014

L’heure du bilan a sonné ! Encore une année de lectures peuplée de créatures, de rêves et de cauchemars. Mais auparavant, revenons sur la résurrection du blog. Laissé dans un état neurovégétatif permanent pendant de longs mois, et après la tentative peu concluante d’une fusion entre Cases, Bulles et Superpouvoirs et Les Pages Fantastiques, le blog a réouvert ses portes le 1er Novembre de cette année, avec nouveaux nom et design à la clé.  Les visites ne sont toujours pas au rendez-vous, malgré une relative exposition via mon blog dédié aux comics. Sa portée reste donc confidentielle, la faute entre autres à un investissement irrégulier de ma part, et à des lectures qui ne collent pas à l’actualité littéraire. Concernant ce dernier point, je me refuse à céder aux impératifs des calendriers éditoriaux et autres tendances du moment. Même si j’ai une petite idée pour y remédier sans me renier, et ainsi varier le catalogue de mes articles … Let’s see

D’un point de vue purement littéraire, l’année fut exempte de découverte marquante d’un auteur en particulier. Oh, j’ai bien succombé au charme de la rebelle Temple dans Les faucheurs sont les anges de Alden Bell, et si j’ai apprécié la lecture de mes deux premiers livres de Thomas Day, je n’ai pas eu le coup de coeur que j’ai pu avoir en lisant Robert Charles Wilson l’année dernière. Il se peut d’ailleurs que 2015 se place sous le signe de la redécouverte de mon auteur culte, H.P Lovecraft, initiée grâce aux sorties de Le roi en jaune, du Nécronomicon ou encore de La légende de Titus Crow (ma dernière acquisition).

Pourtant, j’ai bien eu un coup de coeur. Et, fait rarissime, il fut français. Je le dois à Loïc Le Borgne et son roman Je suis ta nuit. Une plongée dans l’enfance, la mienne, celle qui fut animée par d’innombrables créatures, des terrifiants Golgoths et des vibrants sabre lasers. Pour le coup, je suis bien décidé à poursuivre la découverte de l’écrivain, notamment avec son livre Hysteresis dans le viseur … Quant aux zombies, et bien, je dois bien avouer que j’attends d’eux plus que les survivals chers à l’éditeur Panini Book. De ce point de vue, les livres de Alden Bell et Pit Agarmen auront marqué de leur empreinte mon année 2014, et j’espère que celui de M.R Carey (Celle qui a tous les dons, en cours de lecture) la conclura en beauté. Une année qui finit de s’écouler sans avoir lu le moindre livre du roi Stephen, malgré l’arrivée de 22/11/63 dans ma bibliothèque. Une première depuis des années.

Lectures de l’année : Les faucheurs sont les anges – Le gouffre – Le vampyrhe – L’armée des mortsRempartLa lignéeSympathies for the devilDaemone Le roi en jaune Moi, Lucifer – Des choses fragiles – CoralineJe suis ta nuitLa nuit a dévoré le monde – Celle qui a tous les dons –

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s