Walking Dead : La prison – 3 à 8

Rick et son groupe de survivants quittent les abords d’Atlanta en quête de l’abri qui les protègera des attaques incessantes des morts vivants. La chance leur sourit lorsqu’ils trouvent sur leur chemin un immense pénitencier laissé à l’abandon. Du moins le pensent-ils … car une fois les alentours nettoyés, ils rencontrent les occupants de la prison. Walking Dead : sains et saufs ? contient les épisodes #13-18 de la série Walking Dead scénarisés par Robert Kirkman et dessinés par Charlie Adlard.

Rick et son groupe de survivants ont trouvé refuge dans un pénitencier. Après avoir investi et nettoyé les lieux, ils font la connaissance d’anciens détenus et découvrent alors que l’ennemi n’est pas forcément celui que l’on croit. Après avoir neutralisé la menace immédiate d’un dangereux serial killer au sein même de la petite communauté, Rick, en leader naturel, tente d’établir les nouvelles lois d’une société à visage humain. Walking Dead : amour et mort contient les épisodes #19-24 de la série Walking Dead scénarisés par Robert Kirkman et dessinés par Charlie Adlard.

Cela fait bientôt un an que Rick et les siens vivent derrière les grilles d’un pénitencier abandonné, à l’abri d’une horde de zombies. Un matin, un hélicoptère survole les environs et se crashe à quelques kilomètres. Rick, Michonne et Glenn s’arment et partent secourir ses occupants. Sur place, ils découvrent de nombreuses traces de pas qui leur indique la présence d’une autre communauté humaine à proximité ... Walking Dead : monstrueux contient les épisodes #25-30 de la série Walking Dead scénarisés par Robert Kirkman et dessinés par Charlie Adlard.

Rick, Michonne et Glenn sont désormais captifs du gouverneur, leader charismatique de la petite communauté de Woodbury. Et chaque qui passe les éloigne de la certitude de revoir leurs proches, restés à l’abri, derrière les grilles du pénitencier. Mutilés et terrorisés, les prisonniers découvrent la personnalité déséquilibrée de leur tortionnaire, adepte de jeux de cirque d’un genre nouveau … Walking Dead : vengeance contient les épisodes #31-36 de la série Walking Dead scénarisés par Robert Kirkman et dessinés par Charlie Adlard.

Rick et ses compagnons ont pu échappé aux griffes du gouverneur, le leader psychopathe de la petite communauté e Woodbury, située aux environs du pénitencier. Un calme relatif semble être retombé sur la petite communauté et, comme un signe d’apaisement, Rick et Lori s’apprêtent à accueillir un heureux évènement. Les liens se renforcent, les tensions s’apaisent, la vigilance baisse … C’est le moment que choisit l’horreur pour frapper à nouveau ! Walking Dead : dans l’œil du cyclone contient les épisodes #37-42 de la série Walking Dead scénarisés par Robert Kirkman et dessinés par Charlie Adlard.

Après une brève accalmie, l’horreur frappe à nouveau. Retranchés derrière les grilles de leur pénitencier, Rick et ses compagnons assistent incrédules au retour du gouverneur, laissé pour mort lors de leur évasion de Woodbury. rares sont ceux qui réchapperont de la lutte qui s’engage. Rick, Michonne, Tyreese, Andrea … Si vous aviez un personnage préféré, préparez-vous au pire car après cet affrontement, plus rien ne sera jamais comme avant ! Walking Dead : une vie de souffrance contient les épisodes #43-48 de la série Walking Dead scénarisés par Robert Kirkman et dessinés par Charlie Adlard.

Toute la période qui se déroule au sein de la prison est fondatrice pour la série. c’est là qu’elle trouve son ton, qu’elle bascule dans l’horreur insoutenable, que la notion même d’humanité est en péril. On y découvre des protagonistes qui feront date, comme Michonne, adepte du katana, et le gouverneur, premier bad guy de cet univers. Surtout, Kirkman tente de confronter les valeurs de l’ancienne société à celles du nouveau monde. Pour y parvenir, il poursuit dans un premier temps l’évolution de Rick Grimes, devenu le leader de sa communauté. Ce dernier instaure des règles de vie en groupe, dicte des lois et tente de rétablir un système basé sur la démocratie et la confiance en l’être humain. Les obstacles sont nombreux, et la dangerosité de certains membres de la communauté n’en est pas le moindre. Plus que jamais dans Walking Dead, le danger peut venir de partout. Les survivants vont durement l’apprendre à leurs dépens.

Mais la véritable confrontation entre deux mondes qui s’entrechoquent prend toute sa dimension avec la découverte de la communauté de Woodbury. La démocratie retrouve son adversaire de toujours, la tyrannie. Sous la houlette du gouverneur, dictateur psychopathe aux mœurs déviantes, Woodbury se développe dans la décadence : les jeux de cirque mettant aux prises survivants désignés et zombies affamés, devant une foule déchainée. La distraction garantit le contrôle des foules… Kirkman confirme que le premier prédateur de l’homme n’est autre que lui-même, et relègue les morts vivants au rang de menace de second plan, qui rattrapera quiconque baissera la garde …

Charlie Adlard pousse alors l’horreur graphique à son paroxysme, suivant les péripéties d’un récit captivant, surprenant et cruel. Le style de l’artiste s’affirme et gagne en maturité. Le noir et blanc est toujours de mise et colle parfaitement à l’atmosphère désespérée voulue par Kirkman. La violence graphique n’a pas besoin d’éclaboussures rouge sang pour impressionner le lecteur. La présence du gouverneur, véritable monstre humain, n’y est pas étrangère : torture psychologique, et physique, viols… le monde bascule dans la folie et prouve qu’il existe bien pire que des hordes de zombies. La disparition de personnages emblématiques renforce le caractère fatal et terriblement cruel de ce nouveau monde. Personne n’est à l’abri, et rien ne sera plus jamais comme avant.

Les épisodes au sommaire des tomes 3 à 8 installent définitivement Walking Dead au panthéon des comics d’horreur. Si la violence terrifie, c’est bel et bien l’intelligence du récit de Kirkman qui emporte l’adhésion. Quant au suspense, il s’avère désormais total.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s