Copie de greenlantern4-04

Green Lantern T.4 : Le premier Lantern

Le corps des Green Lantern vient à peine de vaincre la Troisième Armée créée par les Gardiens des Univers qu’il doit affronter une autre de leurs machinations : le premier Lantern, un être machiavélique et surpuissant, capable de manipuler la structure même de la réalité. Pendant ce temps, Simon Baz, le nouveau Green Lantern, se lance à la recherche de Hal Jordan et Sinestro.

Ce quatrième tome de la collection Renaissance consacré à Green Lantern contient les épisodes U.S Green Lantern #17-20 scénarisés par Geoff Johns et dessinés par Doug Mahnke et Szymon Kudranski (et des participations de Ethan Van Sciver, Ardyan Syaf, Patrick Gleason, Ivan Reis …), et Green Lantern : New Guardians #19 scénarisé par Tony Bedard et dessiné par Andres Guinaldo.

Il fallait bien que ça arrive un jour : voici la fin du long et non moins excellent run de Geoff Johns sur la série Green Lantern. Depuis 2004 et sur une grosse centaine d’épisodes, l’homme fort de DC Comics (avec Jim Lee) s’est livré à un vrai travail de réhabilitation du personnage de Hal Jordan (un de ses favoris) et de son univers, en premier lieu en le ressuscitant (Rebirth), puis en le propulsant dans des aventures épiques et menées sur un rythme tambour battant. Il fallait bien que ça se termine un jour, avant de s’essouffler pour finir sur une note décevante. Il faut savoir quand s’arrêter et Johns a choisi le bon moment.

Dans cet album, Geoff Johns recentre son intrigue sur Hal Jordan et Sinestro, les deux pierres angulaires sur lesquelles est construite sa saga, quitte à reléguer trop facilement au second plan le nouveau venu, Simon Baz. Et si les deux personnages portent sur leurs solides épaules la quasi intégralité de l’univers selon Johns, c’est en revanche plus difficile pour leur adversaire du jour. En effet, le bad guy de service, le dénommé Volthoom, peine à réaliser son potentiel dans une histoire qui ne rend pas hommage à sa démesure. En minimisant les informations explorant les motivations et les origines de ce personnage, les dangers qui découlent de son émergence ne semblent pas toujours à la hauteur de la menace qu’il représente. Finalement, c’est dans l’antagonisme qui sert de socle à la relation entre Jordan et Sinestro que le lecteur prendra (encore une fois) le plus de plaisir, avec un invité de marque : Parallax !

Pour conclure cette saga, Johns convoque l’intégralité des personnages qui ont peuplé (et redéfini) l’univers de Green Lantern, mais également les rois du crayon qui ont officié à ses côtés pendant ces dix ans d’aventures épiques. On retrouve le toujours très efficace Doug Mahnke dans la majorité des épisodes, mais également l’inattendu (mais pas tellement) Szymon Kudranski (Spawn , La splendeur du Pingouin) pour illustrer le monde de Blak Hand. Le final est l’occasion de faire participer d’immenses artistes associés à la renaissance du titre (et des séries annexes) comme Ivan Reis ou Patrick Gleason.

Ce quatrième album ne se contente pas de conclure une longue saga, mais également d’entrouvrir une porte sur l’avenir des différents personnages qui auront marqué durablement de leur empreinte la série sous la houlette de Geoff Johns. Un run historique donc, qui prend fin an ayant ravi les amateurs de cosmic comics version DC. A noter que la série sera complétée chez Urban avec les sorties des tomes 0, 6 et 7 de la collection Geoff Johns présente Green Lantern (respectivement prévus en Avril, Mai et Septembre 2015), Green Lantern : Brightest Day, La guerre des Green Lantern (déjà publiée en kiosque dans les numéros de Green Lantern Showcase 1 et 2) et surtout le fameux Green Lantern : Renaissance !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s