Archives du mot-clé Bendis

Le cap de la V.O

Cela faisait un moment que je n’avais pas publié d’articles ! Période d’activité intense en E.S.A.T espaces verts, week ends chargés … Alors pour fêter mon retour sur le blog, quoi de mieux que de livrer un scoop inattendu. Roulement de tambour … Je franchis le pas de la V.O ! Lire la suite Le cap de la V.O

Publicités

Scarlet T.1 : L’indignée

Scarlet Rue est une jeune femme menant une existence semblable à la plupart des jeunes de sa génération. Elle se pose avec son fiancé Gabriel. Jusqu’au jour où le couple est victime de flics véreux. Miraculeusement, Scarlet survit pour découvrir que le ripou a obtenu une promotion et que le nom de son défunt amour est sali. elle va alors se lancer dans ce qui démarrera comme une quête vengeresse pour se transformer en action de grande ampleur. La jeune Rue est en marche, et le chant qui l’accompagne est celui de la révolution.

Scarlet : l’indignée regroupe les cinq premiers épisodes de la série Scarlet scénarisée par Brian Michael Bendis et dessinée par Alex Maleev. Lire la suite Scarlet T.1 : L’indignée

Avengers vs X-Men n°1

Le Phénix est de retour et se dirige tout droit vers la Terre. Les options ne sont pas nombreuses et deux camps vont s’affronter pendant que la terrible menace s’approche. A droite, les Vengeurs, à gauche, les X-Men !

Avengers vs X-Men n°1 contient les épisodes U.S AvX #1-2 scénarisés par Brian Bendis (#1)et Jason Aaron (#2), et dessiné par John Romita Jr. Lire la suite Avengers vs X-Men n°1

Avengers VS X-Men Extra 0/6 : Prologue

Avengers vs X-Men Extra n°0 contient les épisodes U.S Avengers vs X-Men #0 scénarisé par Brian Bendis et Jason Aaron et dessiné par Frank Cho, X-Men : to serve and protect #2 scénarisé par et dessiné par, X-Men #9 (vol.1) scénarisé par Stan Lee et dessiné par Jack Kirby.

A moins de ne pas avoir accès à Internet (donc de vivre sur Mars), vous le savez depuis des mois : le Phénix revient. Il faut dire que Marvel a teasé lourdement sur le phénomène. Maintenant, on y est (presque). Le fameux nouveau cross-over issu de la maison aux idées qui doit révolutionner (encore) l’univers Marvel débarque en France. Lire la suite Avengers VS X-Men Extra 0/6 : Prologue

Avengers Extra n°3 : La fin des vengeurs ?

Wonder Man les avait prévenus. Les Vengeurs ne sont pas la réponse appropriée. Pire, ils sont à l’origine de certaines grandes menaces. Il les avait prévenus que s’ils persistaient dans leurs actions en continuant d ’emprunter cette voie, ils les arrêterait.

Marvel Avengers Extra n°3 contient les épisodes U.S New Avengers Annual #1 (vol.2) et Avengers Annual #1 (vol.2) scénarisés par Brian Michael Bendis et dessinés par Gabriele Dell’Otto.

Cela faisait quelques semaines que je n’avais plus chroniqué de revues kiosque. Ma volonté de m’orienter sur al librairie et la crise économique m’a conduit à revoir mes prétentions dans le domaine. Mais je reste fidèle à certains magazines, tout en étudiant les hors-séries au cas par cas. C’est dans cette optique que je me suis penché sur ce numéro d’Avengers Extra, notamment parce que l’histoire relatée y est l’oeuvre de Bendis et Dell’Otto, déjà responsables de Secret War (récemment réédité dans la collection Marvel Select).

L’histoire présente se déroule avant le cross-over Fear Itself. Quelques mois après les évènements, il n’est pas forcément dérangeant de découvrir cette saga complète. Bendis nous raconte comment Wonder Man met sa menace à exécution. L’homme ne voit plus en l’équipe de héros qu’une menace potentielle pour la population, la rendant responsable de tragédies récurrentes. Il s’en prend alors directement aux Vengeurs, en les attaquant de front, avec l’aide de compagnons d’arme.Le récit se divise en deux épisodes bien distincts. Le premier, clairement orienté action, dévoile l’attaque explosive de Wonder Man contre le QG des vengeurs. C’est dynamique, agréable à lire et suffisamment rythmé. Le second épisode est en revanche plus laborieux. Bendis prépare la réponse des vengeurs, qui font appel à leur force de soutien (Avec Steve Rogers, Iron Man et Thor entre autres). Finalement, on apprend que le but de Wonder Man était de simplement réveiller les consciences en intervenant dans les médias. En basant son récit sur l’action, Bendis n’arrive pas à poser son histoire, et ne parvient pas à la politiser. Il se heurte à sa durée assez courte, ce qui amène ainsi un vrai problème de rythme. A moins qu’il n’y ait tout simplement pas eu grand chose à raconter …

Ce ressenti vaut également pour la partie graphique. Tout démarre bien, avec un Wonder Man vindicatif qui présente en cinq double-pages les évènements marquants qui ont émaillé la carrière des Vengeurs, et accessoirement mis en danger la population. Dell’Otto, qu’on a connu en meilleure forme, fait tout de même le métier de manière consciencieuse. Les pages se parcourent agréablement, même si certains choix de cadrage s’avèrent décevants (la chute de Miss Marvel de son impact). Comme pour le scénario, ça se gâte dans la seconde partie. Les planches manquent d’inspiration, les dessins semblent bâclés. Pour autant çà n’est pas moche (ça reste Dell’Otto quand même), mais vu que ça n’est pas soutenu par une intrigue réellement captivante, Comme son scénariste, le dessinateur semble finalement pris de vitesse par une histoire trop courte.

Avengers Extra n°3 ne déchaînera pas les passions. Le sommaire propose une histoire qui se lit vite et bien, mais qui sera sitôt oubliée une fois la revue refermée. On attendait mieux d’un duo composé de Bendis et Dell’Otto. Surtout au prix de 4,90 Euros les 72 pages ….

Avengers Extra n°3 : les covers